www.fantaisia-foa.com

www.fantaisia-foa.com

Perles d'hommes

1262 appréciations
Hors-ligne
Bonjour mes perles,

Je vous présente cette nouvelle rubrique réservée aux hommes membres de l'Association Les marraines de foa qui ont accepté d'être nos chroniqueurs Art, Photographie, Musique et Sport. Et oui, ils sont 4 et le top départ est pour lundi 04 novembre prochain.

Mesdames les marraines n'hésitez pas à interpeller ces messieurs, amicalement.

Bienvenue dans notre Blog chers chroniqueurs.

A bientôt vous lire.

Dernière modification le vendredi 01 Novembre 2019 à 07:55:23

383 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à tous,

Ils sont nombreux les baroudeurs en tous genres, amateurs de Musée, ‘dénicheurs’ de merveilles ! Bien sûr, le tourisme est favorable
pour aller à la rencontre de ce qui ne se voit pas d’ordinaire et qui pourtant reflète l’activité artistique des hommes depuis des millénaires comme peut en témoigner par exemple la grotte de Lascaux en Dordogne avec ses  peintures figuratives (félins, bisons, cheval oiseaux hommes) datant de 17000 ans !

J’ai eu moi-même l’occasion de faire un peu de tourisme…en Égypte. Je ne m’attarde pas sur l’intérieur des pyramides de Gizeh que j’ai eu la joie immense de visiter. Je veux plutôt ce jour vous dire quelques mots au sujet de mon périple au gand Musée du Caire. Pour un occidental, il n’est pas ordinaire de se retrouver au milieu de momies parfaitement conservées. Leur nombre était impressionnant. La mort dans l’Égypte ancienne n’était vraiment pas un sujet tabou ! En témoignent la maison de momification à Louxor et les nombreux viscères humains très bien conservés. J’ai passé 6 heures à écumer ce Musée avec une certaine délectation. Je vous rassure, ce ne fut pas à cause des viscères ! Hum !
 
Le clou du spectacle a été de me retrouver dans la salle où était exposé le fameux masque de Toutankhamon, onzième pharaon de la XVIII dynastie.  Voir ce masque en photo est une chose, l’avoir devant les yeux, sans protection de verre, à 50 cm de mon visage, en était une autre. Pharaon semble à la fois pensif et ailleurs, comme entrevoyant déjà la suite de son existence dans l’au-delà.L’alliage d’or, d’argent, de cuivre, les pierres semi précieuses telles le lapis lazuli, le quartz, l’obsidienne, la cornaline et la turquoise qui composent cette œuvre la ‘réchauffent’ et l’‘animent’ à la fois d’une chaleur et d’un mouvement mystérieux. Les traits du visage sont d’une finesse à couper le souffle. La vie est dans un masque mortuaire ! Le masque ‘respire’, vous dis-je !!! L’œuvre est tellement réaliste et sublime qu’il vous semble qu’à tout moment ses yeux d’obsidienne et de quartz vont se tourner vers vous. Vous êtes comme quelque peu hypnotisé. Au-delà de la jeunesse de pharaon, le masque présente un caractère d’intemporalité. Certainement faut-il y voir une affirmation de pharaon comme dieu sur terre, donc non soumis aux aléas d’ici-bas.
On parle des techniques de fabrication de ce masque. Soit ! Mais à mon avis il y a comme cachée une intention de l’artiste qui semble y avoir enfoui une part invisible de lui-même. Peut -être son propre espoir d’une vie après la mort ?  Un détail qui n’est pas des moindres : le collier de perles à 12 rangs (collier Ousekh) qui orne le masque. En effet les Égyptiens portaient déjà des bijoux de perle depuis fort longtemps ! Vous pouvez remarquer avec quelle grâce et quel panache il embellit le masque et donc pharaon lui-même. Messieurs !

J’espère vous avoir fait voyager un peu et vous avoir donné envie de ‘voir tout ça’ par vous-même ! Si la chance vous sourit vous éprouverez alors tout ce que j’ai décrit précédemment, voire davantage. Dommage pour ceux qui n’ont pas su ou n’ont pas pu se rendre à l’exposition qui était
consacrée au pharaon à la Vilette du 23 mars au 22 septembre 2019. L’œuvre poursuit sa tournée dans les grandes capitales jusqu’en 2022. Ne vous attendez pas ensuite à ce qu’elle quitte de sitôt la place Tahrir ! Il faudra alors se rendre en Égypte pour la voir. Sic !  

Dernière modification le lundi 04 Novembre 2019 à 10:04:47

367 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à tous,

Je suis votre chroniqueur photographie et j'espère vous intéresser chaque mardi par mes diverses publications

Merci à Monachus pour sa publication d'hier. J'ai étudié l'histoire de l’Égypte ancienne en deuxième année à la fac, c'est vrai que l'art déployé par cette civilisation est "beautiful".


Oui la passe de Monachus était belle alors j'en profite pour publier cette photo du fameux masque de Toutankhamon pour entamer mon article .

Avec les évolutions technologiques, la photographie fait maintenant partie de notre quotidien grâce à nos smartphones qui sont tous dotés d'un appareil photo.

Ainsi beaucoup d'entre nous sont devenus des photographes amateurs désirant conserver pour eux-mêmes ou voulant partager avec d'autres un moment de leur vie qu'ils ont souhaité immortaliser.

Le développement d'internet et des réseaux sociaux ayant même transformé certains en photographes compulsifs tant la photo est devenue un moyen de communication pouvant atteindre un public se situant à peu près partout sur Terre et même dans l'espace .

Vous l'avez donc compris, la photographie est donc intimement liée aux progrès techniques et technologiques. Je me ferai un plaisir de vous parler de ces progrès lors d'une publication à venir.

L'avantage de la photographie est qu'elle permet d'illustrer instantanément à peu près tout ce qui est du champ du visible ce qui fait qu'elle est devenue indispensable dans nos sociétés que ce soit pour des photos personnelles ou des photos professionnelles. Alors je me réjouis déjà d'écrire mes futurs articles et de publier quelques unes de mes photos à ces occasions.

Voici une photo que j'ai prise ce matin (très tôt) dans une certaine ville que certains reconnaitront peut-être, j'ai trouvé le cadre sympa . Je remercie le mode nuit de mon appareil photo sans qui cette photo n'aurait pas été possible .


Enfin je vous propose un petit quizz de quelques heures lié à l'histoire de l'Egypte, merci de me donner vos réponses ce jour :

1 ???

2 ???



3 ???

4 ???

5 ???

6 ???

Voilà. Je vous souhaite un bon mardi et vous dit à ce soir pour les réponses au quizz et à la semaine prochaine pour un nouvel article

Dernière modification le mardi 05 Novembre 2019 à 09:59:19

1276 appréciations
Hors-ligne
Bonjour Monachus et Souvenirs,

Je vous dis un grand bravo pour vos publications.
Souvenirs, je relève le défi du quizz. Je l'ai trouvé difficile et voici mes réponses :
1 - Les Pyramides de Gizeh
2 - Le sphinx de Gizeh
3 - Le temple de Neferati et Hator
4 -  ???
5 - l'Obélisque d'Hatchepsout
6 - La statue d'Amon à Karnak

J'attends les réponses ce soir.
Bonne journée à tous

1313 appréciations
Hors-ligne
Hello

voici mes réponses:

1. les pyramides de Gizeh
2. le sphinx de Gizeh
3 .le petit temple d'Abou Simbel
4. des hiéroglyphes
5. l'obélisque de Luxor
6. la statue de Ramses II de Karnak

A ce soir

917 appréciations
Hors-ligne
Coucou 

1, Les pyramides de Gizeh Égypte (au Gizeh, à coté du Caire)2, Le Sphinx de Gizeh.3, Temples creusés dans la falaise, construits par le pharaon Ramsès II.4, L'écriture dans l'Egypte antique Ancienne Égypte Hiéroglyphes.5, Un obélisque6, Statue de PINEDYEM I.

367 appréciations
Hors-ligne
Bonsoir à tous ,

Merci et bravo aux 3 marraines de foa qui ont participé à ce quizz, vous avez toutes réalisé un bon score  .

Voici les réponses avec les liens des photos.

1- Les pyramides de Gizeh (https://www.futura-sciences.com/planete/photos/egypte-decouverte-egypte-antique-995/homme-pyramide-kheops-6422/)

2- Le sphinx de Gizeh (https://www.futura-sciences.com/planete/photos/egypte-decouverte-egypte-antique-995/homme-impressionnant-sphinx-gizeh-6416/)

3- Les temples d'Abou Simbel (https://www.futura-sciences.com/planete/photos/egypte-decouverte-egypte-antique-995/homme-temples-abou-simbel-6440/)

4- Les hiéroglyphes (https://www.futura-sciences.com/planete/photos/egypte-decouverte-egypte-antique-995/homme-hieroglyphes-6438/)

5- Un obélisque entier à Karnak (https://www.normalesup.org/~glafon/photos/egypte.html)

6- Le colosse de Pinedjem Ier (https://www.futura-sciences.com/planete/photos/egypte-decouverte-egypte-antique-995/egypte-colosse-pinedjem-ier-6414/)

Voilà , bonne nuit à toutes et à tous

Dernière modification le mercredi 06 Novembre 2019 à 00:12:03

381 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à tous,

en tant que chargé de la chronique musicale du mercredi , voici mon premier article :

Il y a 40 ans, sortait le premier Walkman de Sony. Il fut vendu à 220 millions d’exemplaires dans le monde. En ces temps, où la nostalgie est prédominante, Sony en profite pour ressortir une version numérique de son baladeur audio.
                                                                     



Quel fut l’apport de cet objet dans notre quotidien ? Au-delà d’augmenter les pathologies ORL chez les jeunes de façon exponentielles , il a accompagné la montée en puissance de l’individualisme dans notre société occidentale.

Finie l’époque où l’on s’invite pour écouter de la musique entre amis sur la chaîne hi-fi du salon.

Désormais, tout le monde écoute pour soi,dans son coin, sa propre playlist.

Heureusement, il existe maintenant des systèmes audio connectés pour découvrir ou redécouvrir des musiques en commun. 

Bonne semaine à tous et à mercredi prochain

285 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à tous,
 
Je suis le chroniqueur sport et j’aurai le plaisir de partager avec vous ma passion tous les vendredis.
 
Merci à Monachus pour ce merveilleux voyage en Egypte. J’ai depuis longtemps ce désir de visiter ces sites, ce que j’espère concrétiser un
jour.
 
Souvenirs, ta photo en mode nuit est magnifique, même si j’avoue que je n’ai pas reconnu le lieu en question. Je n’ai malheureusement pas pu
participer au quizz, mais nul doute que j’aurais eu tout bon  
 
BassPlayeur, c’est hallucinant de se dire que ce walkman a déjà 40 ans. Et dire que les plus jeunes d’entre-nous n’ont pas connu cette
technologie, avec une jolie cassette à rembobiner.

Une victoire pour l’histoire

Pour ma première chronique, je voudrais revenir avec vous sur cette finale de la coupe du monde de rugby, Angleterre – Afrique du Sud,
qui se déroulait au Japon le 2 novembre dernier. En dehors du score sans appel (12-32) en faveur des Springboks (Afrique du Sud), car le xv de La Rose s’est inlassablement fracassé sur un « mur vert », je voudrais relever quelques points.
 
1995 : 1ère participation à une coupe du monde, 1ère victoire, avec remise de la coupe par Nelson Mandela, récemment élu Président.
 
2007 : 2ème finale et 2ème victoire, menée notamment par un joueur métisse (Bryan Habana) qui égale, avec
huit essais, le record dans une même édition.
 
2019 : 3ème finale et 3ème victoire, menée par Siyamthanda Kolisi, le premier capitaine noir des
Springboks. Egalant pour l’occasion le record de victoires jusque-là détenu par les All Blacks.
 
Je crois qu’avec de telles statistiques, il n’y a aucune place pour le hasard.
 
Dans le monde du sport, il est tendance de dire, quand une équipe se confronte à une autre, supposée supérieure à elle, que cette première
joue « avec ses armes ! ». Oserais-je dire que cette équipe d’Afrique du Sud joue avec « son âme » ?

Pour finir et illustrer mon propos, je relève un moment qui a pu passer inaperçu en fin de rencontre : Alors que toutes les caméras sont braquées sur les joueurs qui célèbrent leur triomphe, un joueur blanc s’approche d’un coéquipier noir, lui saisi le visage à deux mains et dépose un long
baiser sur le crâne de son copain.
 
Cher ami, j’espère que ton message silencieux adressé à tous est bien passé…
 
Passez un bon week-end et à vendredi prochain pour ma nouvelle chronique

383 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à tous,

Un jour j’ai vu dans un jardin privé une statue que je ne pouvais clairement définir. Mais ça y est ! J’ai percé le mystère !
Il s’agit d’une sculpture monumentale ou... totem.

Le totem est un poteau sculpté dans du bois de cèdre (souvent rouge).
Cet art traditionnel est spécifique aux tribus amérindiennes de l’Amérique du Nord (Canada, États-Unis,Mexique et le Groenland).  
J’ai découvert que le mot Totem est dérivé d’un mot de la langue Ojibwé qui signifie ‘ groupe de parenté ‘
Qui sont les Ojibwés ? Ce sont des autochtones Amérindiens vivants aux États Unis.

Il n’est pas évident de comprendre toute cette superposition d’animaux, ces couleurs, ces postures. Le totem peut être le symbole d’une famille. Il peut relater les histoires familiales, des légendes, les croyances ancestrales. On y trouve sculptés des animaux dits sacrés vénérés par cette famille et susceptibles de lui communiquer des pouvoirs.

Chez les Amérindiens une famille peut être composée de plusieurs tribus. Ainsi donc peut apparaitre dans ce poteau sculpté les spécificités de chaque tribu. Le tout formant une unité protectrice …et symbolique ?

Bien sûr ici j’ai parlé des totems d’Amérique du Nord, mais il existe aussi les totems Africains. Ce sont souvent des masques et de petites statuettes spécifiques qui possèdent la même signification que pour les Amérindiens.

Je vous donne une clé de lecture. Un totem est bien ordonné. Il obéit à un code précis. Pour le décrypter il faut commencer par la base. Donc du bas vers le haut. Le plus important n’est pas ce qui est plus élevé mais ce qui soutient ce qui élevé !

En conclusion, vous l’avez compris : un totem n’est pas qu’un simple objet d’art ni une simple décoration. L’artiste sculpteur est engagé, corps et âme ! Littéralement ! J’ai vu que l’on vend des totems sur EBay. J’ai dit plus haut que le mot totem signifie ‘groupe de parenté’. Alors une question me brûle les lèvres : à quelle parenté appartient celle ou celui qui se risque en touriste non averti à acheter ce genre d’objet ?

 
 

Dernière modification le mardi 12 Novembre 2019 à 09:38:37

367 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à tous ,

J'espère que vous allez bien après ce week-end prolongé .

Aujourd'hui, je vais vous parler d'un de mes avantages en tant que photographe de la bijouterie Genesis One Apple , lequel ?

Celui de pouvoir admirer en détail les magnifiques bijoux réalisées par Fabienne F. Je peux ainsi constater à quel point la créatrice unique de la marque de Luxe GOA et de la marque Fantaisie FOA est douée et passionnée. A chaque fois, son professionnalisme et son savoir-faire m'en mettent plein les yeux  et je tiens ici à la féliciter et à la remercier car la qualité de son travail me force sans cesse à améliorer la qualité de mes photos.

De fait, étant une bijouterie exerçant en e-commerce, mes photos  sont le lien entre les bijoux fabriqués par Fabienne F et le monde entier . C'est donc bien conscient de la responsabilité qui est la mienne que je prends chacune de mes photos et je ne vous parle pas de la pression que je me mets à chaque mise en ligne d'un bijou . Je demande toujours à Fabienne F. comment trouve-t-elle mes photos et je sais pouvoir compter sur son regard critique pour valider ou non mon travail car chaque détail compte pour parvenir à une belle photo.

Nous fonctionnons donc ainsi, Fabienne F. fabrique les bijoux et me les montre et en prenant grand soin de m'expliquer ce que je dois savoir pour prendre de belles photos.

Ensuite à moi de jouer

Quand mon travail est terminé. Je lui montre mes photos pour validation. 

Enfin, une fois toutes ces étapes passées, les photos sont mises en ligne en attendant que chaque bijou unique trouve son ou sa propriétaire unique.

Cela fait plus de 8 années que nous travaillons ainsi en binôme avec pour Fabienne F. plusieurs milliers de bijoux fabriqués  et pour moi des centaines de milliers de photos prises .

Et oui, pour un bijou fabriqué, je prends plusieurs dizaines de photos aujourd'hui.

Durant mes premières années de photographe pour Genesis One Apple, il m'arrivait d'en prendre une centaine . Heureusement pour moi mes progrès derrière l'objectif me permettent de passer moins de temps sur chaque bijou avec au final un résultat de meilleur qualité. 

Pour conclure ma publication de ce jour, je vous fais part de 2 cas de figure lorsque des bijoux sont vendus, 2 cas de figure oui même si au final le résultat est le même .

Cas n°1 : Lorsqu'un bijou est vendu lors d'une présentation-vente privée, lors d'un dîner des marraines ou lors d'un échange de boîtes à bijoux et que la personne qui a acheté le bijou l'avait vu en photos avant de le voir en "vrai", cette personne témoigne "le bijou est encore plus beau en vrai...". Je me dis super pour la vente  mais le photographe que je suis se dit toujours "mes photos n'étaient pas assez bonnes" (version polie ).

Cas n°2 : Lorsqu'un bijou est vendu directement en ligne sans que son acheteur ne l'ait vu en "vrai" je me réjouis plus particulièrement car le photographe que je suis se dit "ouais, mes photos étaient bonnes puisqu'il y a eu vente ". Mais lorsque j'ai le retour du client ou de la cliente une fois son bijou réceptionné, devinez quoi ? Ce client ou cette cliente témoigne " le bijou est plus beau en vrai" .

Au final le résultat est le même et je m'en réjouis car même si je m'applique énormément sur chacune de mes photos pour permettre au plus grand nombre de voir sur pearlspommes.com les bijoux conçus par Fabienne F. Je le sais mieux que quiconque : "les bijoux sont plus beaux en vrai" .

Voilà j'espère que vous avez eu une lecture agréable, bon mardi à vous et à la semaine prochaine .

Dernière modification le mardi 12 Novembre 2019 à 10:28:46

381 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à tous,

Depuis Beethoven, nous savons bien que surdité et musique ne font pas forcément mauvais ménage.

Cassandra Felgueiras, une jeune femme de 25 ans diplômée desBeaux-Arts de Toulon, est allée encore plus loin dans cette voie en créant les premiers instruments de musique dédiés aux sourds et malentendants.

Partant du constat que le son est avant tout une onde quipeut être conduite de manière aérienne ou de manière solide, elle a ainsi créé
un violon, un violoncelle et une basse qui se posent sur différentes parties du corps pour que les vibrations se propagent au crâne, à la cage thoracique ou aux épaules par le biais de la conduction osseuse.

C’est suite à un concours organisé par la Fondation de France,le prix Déclics jeunes,  qu’elle fut remarquée.

Aujourd’hui, ces instruments sont à la phase expérimentale, mais à l’avenir, ils pourront permettre à ces personnes d’extérioriser leur approche artistique de la musique.
 En y ajoutant un système d’amplification, tout le monde pourra écouter l’interprétation de ces nouveaux artistes.

Imaginez un quatuor à cordes mixte, sourd et entendant,interprétant la n° 21 en ré majeur de Mozart. Ce serai magique …





Voici un lien sur une interview de la créatrice :

https://www.sciencesetavenir.fr/videos/prix-declics-jeunes-un-instrument-de-musique-pour-personnes-sourdes_p8fz5k

Bonne semaine à tous.

Dernière modification le mercredi 13 Novembre 2019 à 18:16:13

285 appréciations
Hors-ligne
    
   


LE GRAND SAUT

Nous sommes le 30 août 1991 à Tokyo où se déroulent les championnats du monde d’athlétisme. Assis devant la télé, je suis sur le point d’assister au concours de saut en longueur le plus inoubliable de l’histoire. Je dirai même l’un des plus grands moments, tous sports confondus.

 Le mythique record du monde (8,90m) de Bob Beamon établi à Mexico lors des JO de 1968 est en danger. Se présentent notamment sur le sautoir les américains :

 - Carl Lewis, qui arrive avec le statut de grandissime favori. Double champion Olympique (1984-1988), double champion du monde (1983-1987), invaincu dans cette discipline depuis 10 ans. Un record personnel de 8,79m.

- Mike Powell, éternel second, 2ème aux JO de Séoul en 1988, qui a perdu toutes ses confrontations avec « King Carl ». Record personnel de 8,66m.

D’entrée de concours, Carl Lewis attaque très fort et fait la course en tête avec un saut à 8,68m.Mike Powell doit répondre mais se « contente » d’un saut à 8,58m. A son troisième saut,  Lewis bat même son record personnel en retombant à 8,83m. Le record de Bob Beamon commence à trembler. Alors, il est évident maintenant qu’il a définitivement « tué » le concours.

Petite donnée technique : pour qu’un record soit homologué, la vitesse du vent ne doit pas excéder 2m/s.

A son quatrième essai, Carl Lewis s’envole et retombe loin. Je gratte ma barbe naissante ! Ma première réaction est de regarder le juge lever son drapeau : le drapeau est blanc, le saut est donc valide. Le verdict : 8,91m. Il dépasse Beamon et consolide sa première place en écrasant le concours. Je regarde tout de suite le panneau indiquant le vent : 2.9m/s. Le saut est valide pour le concours mais le record du monde ne peut être homologué pour cause de vent trop fort.

 A son cinquième essai, Mike Powell s’élance pour entretenir l’espoir. Il s’envole littéralement et retombe très loin. Stupeur et tremblement dans le stade.  Et la planche ? Elle est parfaite et le drapeau est blanc. Et le vent ? Petit coup d’œil : 0.3m/s.

Les sentiments s’entremêlent : allons nous assister à la défaite de celui, qui alors, est le plus grand athlète de l’histoire ?  Celui qui en 1984, s’est présenté aux JO de Los Angeles en déclarant plein d’audace : « je suis venu gagner 4 médailles d’or ! » ? Ce qu’il réalisera en remportant le 100m, le 200m, la longueur et le relais 4x100 ? Les sentiments s’entremêlent…

Le verdict tombe : 8,95m ! Powell vient de battre le record du monde de Beamon et de prendre la tête de ce concours complètement fou. Il saute partout comme un cabri. Pas abattu pour autant, Lewis repart au combat. Aussi affolants soient-ils ses deux sauts suivants à 8,87m
(nouveau record personnel homologué) et 8,84m ne suffiront pas… Mike Powell a vaincu sa bête noire et s’adjuge son premier titre international majeur.

Pour la petite histoire, Carl Lewis, alors tout jeune athlète, avait rencontré Bob Beamon qui lui avait donné un précieux conseil : « amuses
toi ! ». Ce qu’il fera aux JO de 1992 en prenant sa revanche sur Powell, sans toutefois battre le record du monde qui tient toujours.

Bon week-end à tous et je vous attends vendredi prochain pour ma nouvelle chronique.                    

Dernière modification le vendredi 15 Novembre 2019 à 09:11:01

383 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à tous,

Il y a quelques années de cela une amie m’a offert un petit coffret, un livre et des feuilles. Dans le coffret il y avait des plumes ; les feuilles avaient des traits horizontaux.  Là vous pouvez dire : ‘ D’accord, c’est du matériel pour l’école primaire’. Mais non ! Car le livre était un livre de…calligraphie !

Le saviez-vous ? La calligraphie est un art, très ancien même. Aujourd’hui, à peu près tout le monde possède un stylo, tout le monde sait griffonner quelques mots. Mais dans les temps anciens ce ne fut pas le cas. Comme vous le savez, l’écriture est apparue il y a un peu plus de 5000 ans en Mésopotamie.Son développement la fait franchir l’étape du cunéiforme, avec les sumériens, puis hiéroglyphique avec l’Égypte des papyrus. La calligraphie n’est pas une forme de décoration, comme certains pourraient malheureusement le penser en voyant la complexité de certaines écritures calligraphiées, avec leurs entrelacements ingénieux. Calligraphie, étymologiquement, se décompose de la façon suivante : kállos ( beau ) et grapheîn ( écrire).. Oui, c’est du Grec ! En résumé, la calligraphie est l’art d’écrire avec beauté. C’est, si vous voulez encore, l’art de dessiner (avec classe !) les lettres des mots que l’on veut coucher sur la feuille. L’encre utilisée est souvent l’encre de Chine liquide. Je me suis essayé un temps à cet art. Tout nouveau tout beau ! Mais j’ai vite abandonné la plume et le papier à calligraphier pour retrouver les sensations du  bon vieux Bic ou tout autre stylo du même genre. L’expérience fut de courte durée, malgré moi.
Mes débuts en calligraphie ne me firent nullement éprouver les sentiments de Marcel Proust (Du côté de chez Swan) buvant son thé avec sa petite Madeleine. Lisez, ‘écoutez’ ce qu’il dit : « Et bientôt, machinalement, accablé par la morne journée et la perspective d’un triste lendemain, je portai à mes lèvres une cuillerée du thé où j’avais laissé s’amollir un morceau de madeleine. Mais à l’instant même où la gorgée mêlée des miettes du gâteau toucha mon palais, je tressaillis, attentif à ce qui se passait d’extraordinaire en moi. Un plaisir délicieux m’avait envahi, isolé, sans la notion de sa cause. Il m’avait aussitôt rendu les vicissitudes de la vie indifférentes, ses désastres inoffensifs, sa brièveté illusoire, de la même façon qu’opère l’amour, en me remplissant d’une essence précieuse: ou plutôt cette essence n’était pas en moi, elle était moi. J’avais cessé de me sentir médiocre, contingent, mortel. »

Non ! Non ! Non ! Je n’éprouvai rien de ce que décrit l’écrivain. Ce qui m’est revenu en mémoire ce sont mes débuts d’écriture en primaire avec la plume, l’encrier… et le fameux buvard, buveur de l’encre qui débordait de partout et dégueulassait ma feuille ! Un vrai cauchemar ! N’empêche que c’est beau la calligraphie ! Cet art dessine la préciosité des mots. Comme une exhortation à, non seulement bien écrire, mais aussi à bien parler. Calligraphier la parole ! N’est-ce pas finalement un pont vers un autre art ? Celui de la rhétorique ?

Dernière modification le lundi 18 Novembre 2019 à 08:46:02

367 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à tous ,

J'espère que vous allez bien ?

Pour faire le lien avec ma publication de la semaine dernière, j'encourage celles et ceux qui souhaitent voir et essayer les bijoux des marques GOA et FOA à contacter les marraines de foa qui se feront une grande joie de vous présenter les pièces uniques sur lesquelles vous craquez.

Vous avez sans doute remarqué la bannière promotionnelle en page d'accueil du blog sur le splendide collier DELUXE4 actuellement en vente à -12% jusqu'au 14 décembre 2019.

Vous avez aussi certainement constaté que les photos des bijoux mis en vente sur pearlspommes.com répondent à un cahier des charges bien précis.

Alors je profite de cet espace pour publier 4 photos du beau collier DELUXE4 dans son écrin et sous différents angles afin de convaincre celles et ceux qui liront cet article que ce bijou unique ne peut pas leur échapper.





Alors DELUXE4 n'est-il pas merveilleux ?

N'est-ce pas messieurs un magnifique collier à offrir en cadeau à Noël ?

N'est-ce mesdames une pièce unique sublime que vous voulez porter lors des fêtes de fin d'année ?

Autant de questions pour autant de oui selon moi .

J'espère que cet article vous a plu et permettra à un indécis ou à un novice de craquer sur DELUXE4.

Voilà pour aujourd'hui , je vous souhaite un bon mardi et une bonne semaine.

Rendez-vous mardi prochain pour la suite .

Dernière modification le mardi 19 Novembre 2019 à 09:31:55

381 appréciations
Hors-ligne
Une guitare révolutionne le rock

Un instrument de musique pourrait bien révolutionner le rock. Cet instrument, c’est une guitare.
Mais ce n’est pas une simple guitare électrique.

Sur scène, pour donner un son différent, jouer un autre style de rock,il faut changer de guitare
Les plus grands rockeurs ont de fait plusieurs guitares.
Jusqu’ici, car ça, c’était avant l’invention de la GyRock. Une guitare électrique capable de jouer tous les styles.  

Et devinez quoi ?
C’est une invention française ! Cette GyRock est sortie des ateliers d’un fabricant de guitares de Vichy, dans l’Allier.
Et elle a déjà du succès auprès des plus grands noms du rock.

Dans une vidéo, on voit d’ailleurs le guitariste des Guns n’Roses l’utiliser et en vanter les mérites:

https://youtu.be/DGCF2bDvnEc

La vidéo a été vue des centaines de milliers de fois.

Cette guitare magique a une explication.
En effet, il s'agit d'un système de micros interchangeables par le guitariste lui-même, des petits cylindres à plusieurs faces, il suffit de
tourner un petit bouton et différents micros apparaissent sous les cordes.
Et voilà le secret. Tout simple, encore fallait il y penser.



Pour l’anecdote, la société vichyssoise Wild Customs, qui a donc imaginé et réalisé cette guitare révolutionnaire, s’est inspirée de James Bond et des plaques d’immatriculation rotatives et interchangeables de son Aston Martin.

A la semaine prochaine.
 

285 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à tous,

Nous sommes au palais des sports de Lyon, où l’équipe de France de Coupe Davis affronte en finale l’ogre Américain, tenant du titre. Cette finale se déroule sur dur (en indoor).
Pour mémoire, la précédente victoire des Bleus dans cette compétition remonte à l’année 1932, avec les fameux mousquetaires.

Composition des équipes :
France : Henri Leconte, Guy Forget, Fabrice Santoro, ArnaudBoetsch, Capitaine Yannick Noah.
USA : AndréAgassi, Pete Sampras, Ken Floch, Robert Seguso.

La première rencontre oppose André Agassi à Guy Forget. En quatre sets lors du premier simple, le « Kid de Las Vegas » s’impose et lance idéalement son équipe.
Le deuxième match oppose le tout jeune Pete Sampras, vainqueur du dernier US Open et joueur le plus en forme de cette fin de saison ATP, à Henri Leconte. Ce dernier, poussé par Noah, revient d’une importante blessure au dos et a dû bénéficier d’une rééducation « express » afin d’être présent pour cette finale.
Le poids de cette rencontre et la pression de l’enjeu sont finalement trop lourds pour le jeune américain qui s’inclinera 3 sets à 0 face à « Riton ».

La France revient à 1 victoire partout.

Petite précision : cette compétition se joue en 5 rencontres maximum et  au meilleur des 5 sets.

La rencontre suivante peut déjà être capitale, car devant le duo français Forget/Leconte, se dresse la meilleure « paire » de tennis au monde.
Quelle équipe prendra l’ascendant dans cette finale ?

Mais fort de son exploit de la veille et devant un public en ébullition, Henri Leconte montre le chemin à Guy Forget  pour dominer en 4 sets Floch et Seguso lors du match de double.

Nous sommes maintenant, le 1er décembre 1991, dernier jour de la compétition. Guy Forget affronte Pete Sampras. Le moment est déterminant :
en cas de victoire de Sampras, les USA reviennent à 2 victoires partout et il faudra disputer un 5ème et dernier match. Mais une victoire de Forget et la France remporte la Coupe Davis. La tension est palpable…

Nous sommes dans le 4ème set : Forget, galvanisé par Yannick Noah et un public en liesse mène 2 sets à 1 et 5/4. Il sert maintenant pour le match et est mené 15/40. Il faut qu’il passe ses 1ères balles. Après trois énormes services, Forget revient à 40 A, puis, prend l’avantage sur un Ace.

Balle de match France ! Allez… encore un service.

La 1ère balle passe, Sampras renvoie comme il peut : volée de revers de Forget, puis volée de coup droit : dans un palais des sports en folie, les Bleus décrochent le Saladier d'Argent 59 ans après les Mousquetaires.

Désormais la France gagne et Yannick Noah, comme ce symbole, peut lancer son « Saga Africa ». La saga se poursuivra…

Finalement, Pete Sampras aura appris de ses défaites puisqu’il remportera la Coupe Davis en 1992 et 1995. En 1993, il deviendra numéro 1 de
l’ATP et règnera sur le tennis mondial jusqu’à la fin de sa carrière en 2002. Carrière notamment riche de 14 titres du Grand Chelem, dont 7 Wimbledon. Manquera seulement à ce palmarès, la terre battue de Roland Garros.

Tous ceux qui ont vu jouer Sampras se souviennent encore de l’évolution de son jeu de plus en plus offensif, de son revers et de sa 2ème balle de service qui pouvait être aussi foudroyante qu’une 1ère.

Ces atouts feront de lui le plus grand joueur de tennis de l’histoire… jusqu’à la prise de pouvoir d’un jeune Suisse… Roger Federer !

Je vous remercie de suivre mes chroniques et vous dis à vendredi prochain.

Dernière modification le vendredi 22 Novembre 2019 à 11:46:24

383 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à tous,

Il y a environ 14 ans, j’ai eu entre les mains un petit livre que j’ai littéralement dévoré. Il s’agit de ‘La lutte avec l’Ange’, de Jean-Paul Kauffmann, Journaliste et écrivain.
C’est à travers ce livre que j’ai découvert avec, à la fois étonnement et émerveillement, le trésor pictural de l’église saint Sulpice, à Paris. Beaucoup d’entre nous connaissent cette église, mais combien savent qu’Eugène Delacroix (décédé en 1863) y a laissé une œuvre digne du Louvre ? Je crois qu’ils ne se bousculent pas. Sauf peut-être ces touristes qui martèlent de leurs pas tantôt frénétiques, tantôt nonchalants, les pavés et le bitume parisiens, à la recherche des souvenirs à emporter chez soi sans excédent de bagages. Souvenirs pixelisés donc ! Appareils numériques et smartphones obligent !

Quand vous entrez dans l’église, c’est naturellement que vous portez votre regard vers le Chœur. Vous cherchez une présence, un
signe du sacré. Si vous êtes chrétien, vous recherchez les lumières rouges qui signalent le Tabernacle. A saint Sulpice, celui-ci se trouve derrière le Maître-autel. Il faut donc avancer bien avant dans ce lieu de culte pour s’y recueillir.
Ceux qui font simplement (?) du tourisme s’attarderont d’abord sur l’apparence extérieure de l’édifice restaurée assez récemment. Puis ils ne tarderont pas, ‘Guide touristique-GPS’ en main, à franchir le seuil de l’église et à opérer un virage à 90 degrés pour admirer la dernière œuvre du peintre située dans la Chapelle des Saints-Anges.
Amateurs du troisième art, vous y verrez Le combat de Jacob avec l’Ange, bien sûr, mais aussi Saint Michel terrassant le Dragon et …Héliodore chassé du Temple. Cette dernière scène est tirée du second livre des Martyrs d’Israël (2 M 3). Héliodore est envoyé par le roi Séleucus IV à Jérusalem pour y rapporter le Trésor du Temple pourtant considéré comme sacré et inviolable. Arrivé à Jérusalem, Héliodore s’apprête à faire ce pour quoi il est là.  Mais, à la prière du grand prêtre Onias (en arrière-plan, les mains levées), un cavalier ailé apparait sur une monture extraordinaire pour châtier ce profanateur, cet impie.  Le cavalier tient à la main droite un sceptre,signe du Dieu au nom duquel il intervient. La monture semble vouloir enfoncer sa patte gauche dans la poitrine d’Héliodore à terre, terrassé, pitoyable. Voyez, les yeux du cheval sont empreints de rouge et de noir, ses narines laissent apparaître les mêmes couleurs menaçantes. Ça sent l’hémoglobine ! Héliodore est effrayé, il va y laisser sa peau. Deux autres êtres divins (aussi des Anges) flagellent l’impertinent avec un calme déconcertant et plein de vigueur. Le gars semble sens dessus dessous ! Voyez ses membres désarticulés ! Il a perdu son aplomb d’émissaire royal !

J’ai été très marqué par cette œuvre d’art mettant ainsi en scène ce passage biblique.  Il y a dans Héliodore chassé du Temple comme un avertissement. Non pas directement signifié par un Delacroix athée mais par ces être célestes à qui rien ne résiste.
Des Héliodore il y en a encore, c’est vrai. Mais la lumière* et le Souffle * peints par l’artiste ne peuvent -ils pas surgir à tout moment sans crier gare ?
 
Si vous passez à la Procure pour y faire quelque emplette, déviez de 200 mètres, laissez-vous guider, arrivez à l’entrée de l’église et …voyez par vous-même. C’est tout bonnement grandiose.

*Voir le rideau gonflé et la lumière jaillissante du coté de la main droite de Onias





Dernière modification le lundi 02 Décembre 2019 à 10:41:40

285 appréciations
Hors-ligne
Monachus, merci pour ce post ! Je suis littéralement "scotché" devant les scènes de ce tableau.   

367 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à toutes et à tous ,

J'espère que vous allez bien et que cette dernière semaine de novembre a bien commencé pour vous.

Comme vous l'avez sans doute remarqué, de nombreux bijoux ont été mis en ligne sur pearlspommes.com. Et oui chères lectrices, chers lecteurs, vous avez donc un large choix de pièces uniques pour passer de joyeux réveillons avec les bijoux Genesis One Apple.

Avez-vous déjà cliqué ? Avez-vous déjà craqué sur vos coups de cœur ?

Si oui, alors je m'en réjouis  et si non alors je vous invite à ne pas hésiter car le concept de la pièce unique implique que le premier qui
clique sera le seul à recevoir la pièce de son choix.  Ne jamais fabriquer 2 fois la même pièce est une des caractéristiques de la
Bijouterie Genesis One Apple depuis sa création en 2011.

Tout ça c'est bien me direz-vous, mais quel est le rapport avec la photographie ?

Je vous ai déjà parlé précédemment du processus de mise en ligne des photos des bijoux sur pearlspommes.com (publication du mardi 12
novembre) mais vous vous êtes peut-être déjà demandé ce que deviennent les photos d'un bijou vendu et donc retiré de la vente (onglets visibles en haut de page, bijoux présentés par Collection) ?

Pour ceux qui ne connaissent pas encore parfaitement pearlspommes.com, je vais vous parler des onglets de bas page ou vous pouvez retrouver ou découvrir les bijoux déjà vendus classés là aussi par Collections.

Je vais vous faire ce jour une présentation des onglets de bas de page des Collections de la maque GOA avant de vous parler ultérieurement des onglets de bas de page de la marque FOA.

En cliquant donc sur Colliers Somptueux vous verrez les colliers somptueux vendus visibles sur mannequin, buste rouge ou blanc. La
Collection Somptueuse étant la Collection de Genesis One Apple la plus luxueuse, vous trouverez donc une photo de face et une photo de dos de chaque bijoux soit 2 photos par bijou. La Collection Somptueuse est uniquement constituée de colliers.

Au départ les Collections Splendeur et Majesté n'étaient pas jumelles, c'est pourquoi vous avez 2 onglets respectifs présentant chacun 60 photos de face des premiers bijoux vendus de ces Collections.

En cliquant donc sur Colliers Majestueux vous verrez les 60 premiers bijoux vendus de la Collection Majesté sur buste noir ou rouge. Vous y trouverez des colliers et des pendentifs.

De même en cliquant donc sur Colliers Splendides vous verrez les 60 premiers bijoux vendus de la Collection Splendeur sur buste noir ou rouge.  Vous y trouverez des colliers, des pendentifs et des Duo Exquis comprenant 1 collier et 1 pendentif.

Enfin, en cliquant sur Colliers Audacieux, vous verrez les 60 premiers bijoux vendu de la Collection Audace sur buste rouge.
Vous n'y trouverez que des colliers (le "que" n'est en aucun cas péjoratif ).

Les onglets Colliers Audacieux, Colliers Splendides et Colliers Majestueux sont figés, il n'y a plus d'ajout de photos c'est pourquoi chacun de ces onglets comportent le même nombre de photo (60). L'onglet Colliers Somptueux est lui mis à jour régulièrement au fur et à mesure des ventes.

Voilà, j'espère qu'après m'avoir lu, vous avez fait un peu plus connaissance avec pearlspommes.com et les onglets de bas de
pages où se trouvent les archives des anciens bijoux vendus. Cela permet de montrer à tous ce dont est capable Fabienne F., créatrice de bijoux de talent et cela peut aussi donner des idées pour des créations sur-mesure à celles et ceux qui craquent sur une pièce déjà vendue.

Voilà pour aujourd'hui , je vous souhaite un bon mardi et une bonne semaine.

Rendez-vous mardi prochain pour la suite .

381 appréciations
Hors-ligne
Le vinyle va tuer le vinyle

Depuis l'invention du CD, en 1982, les éditeurs de musique nous inondent de rééditions d'albums. Que ce soit à chaque date anniversaire, des trente, quarante ou cinquante ans, pour les Beatles par exemple.

Mais quel est l'intérêt de tels rééditions ? Au début, c’est peut-être intéressant si des versions nouvelles de titres emblématiques sont retrouvés dans les archives des studios d'enregistrement, ou bien dans le grenier d'un des membres du groupe.

Mais au bout de cinquante ans, à part de refaire un remaster de l'enregistrement original, qui aura l'intérêt de mieux apprécier le disque, il n'y a pas trop d'intérêt.

Est-ce que nos oreilles font la différence à un certain niveau de mixage ? Je n'en suis pas sûr.

Alors pourquoi faire autant d'effort pour produire encore et encore des éditions d'albums anciens, au lieu de faire de la création ?

C'est plus simple pour la rentabilité de la maison de disque et l'artiste. Pas beaucoup de temps de travail, et beaucoup de ventes.

De plus, avec le retour en force du vinyle, les éditeurs en profitent pour vendre des disques deux fois plus cher les mêmes trouvés chez un disquaire en occasion.

Alors, à vous de faire votre choix : un disque d'occasion comme l'artiste l'a voulu à sa première production, ou bien un disque remasterisé et surproduit, qui ne reflète pas forcément la première mouture.


Ceci est l'original du disque vinyle


Ceci est une des version plus originale du vinyle, mais les morceaux sont les mêmes.


Bonne semaine à toutes et à tous.

Dernière modification le mercredi 27 Novembre 2019 à 10:13:40

285 appréciations
Hors-ligne

UNE EQUIPE DE REVE

[b][/b]

En 1989, le Comité International Olympique et la FIBA (La Fédération Internationale de Basket-ball Amateur) autorisent les joueurs de basket-ball professionnel issus de la NBA à participer aux futurs Jeux olympiques. Auparavant, les États-Unis étaient représentés par des joueurs universitaires ou par des joueurs évoluant en Europe.

Chuck Daly, l’ex-entraîneur des Detroit Pistons, va donc assembler pour les jeux de Barcelone 1992, la plus grande équipe de basket de tous les temps : la « Dream Team » !  Je vous laisse jeter un petit coup d’œil sur sa composition :

David Robinson (San Antonio Spurs), Patrick Ewing (NewYork Knicks), Scottie Pippen (Chicago Bulls), Clyde Drexler (Portland Blazers), Karl Malone (Utah Jazz), John Stockton (Utah Jazz), Chris Mullin (Golden State Warriors), Charles Barkley (Phoenix Suns), Christian Laettner (Université de Duke), Michael Jordan (Chicago Bulls), Magic Johnson (Los Angeles Lakers) et  Larry Bird (Boston Celtics).

En ce qui concerne les 3 derniers, ils trustent la quasi-totalité des titres individuels et collectifs de ces 15 dernières années et, Magic Johnson,
récent retraité pour cause de séropositivité, revient pour l’occasion.

Après avoir assisté à de véritables démonstrations, voire un piétinement en règle de tous leurs adversaires, avec plus de quarante points d’écart, les américains se présentent en finale face à la Croatie. Cette dernière, un peu diminuée du fait de l’éclatement lié à la guerre, est tout de même en partie composée de stars de l’ex Yougoslavie, championne du monde et d’Europe en titre. Çà va faire très mal… j’en salive déjà !

C'est parti à 2000 à l'heure et Magic Johnson est dans ses œuvres : il multiplie les passes, tantôt longues pour un dunk de Barkley, tantôt des passes « aveugles » dont il a le secret, véritables boulets de canon, pour un Jordan qui ne se fait pas prier pour conclure les actions. A chaque panier des Croates, la Team USA accélère et riposte sévèrement. C’est un véritable régal depuis le début des Jeux !

Finalement, la Dream Team s’impose par leur score le plus "serré" (117/85) depuis le début de la compétition.

Le souvenir de la Dream Team restera pour toujours dans l’histoire du sport et aucune équipe n’atteindra les sommets de cette équipe de légende.

Pour vous donner une petite idée : alors en pleine préparation, une rencontre d’entraînement opposait une équipe avec à sa tête Jordan, le plus grand joueur né sur cette planète, (6 titres NBA, 5 fois MVP de saison…), contre celle de Johnson (5 titres NBA, 3 fois MVP…). Après un match acharné, l’équipe d’un monumental Jordan finira par s’imposer. Mais écoutons ce qu’il dira de cette rencontre : « C’est le plus grand match dans lequel j’ai jamais joué. Pas de coachs, pas vraiment d’arbitres, et 10 Hall of Famers sur le terrain. Çà arrive quand ça ? La manière dont on a joué… tout ce qui fait la beauté du basket, ça a été illustré dans ce match ».

Je vous souhaite un bon week-end et vous dis à la semaine prochaine.

Dernière modification le vendredi 29 Novembre 2019 à 07:28:39

383 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à tous,

Ce jour je veux vous parler d’architecture.

Je me suis longtemps demandé, en visitant certaines églises, comment ces plafonds pouvaient tenir compte tenue de leurs formes des lourdes pierres de la bâtisse.  Je voyais bien ce que j’appelais alors des décorations de pierre, de longues lignes qui se croisent, avec au centre ce que je croyais grossièrement être une décoration sculptée. Des églises plus sombres, des églises plus éclairées ; des murs très épais dans les unes, des murs plus fins dans les autres ; de grands vitraux ici et de petites ouvertures là. Que tout cela est riche et…compliqué ! Tout le monde n’est pas architecte !

Nous pouvons nous contenter de dire que c’est beau.
Nous pouvons aussi aller plus loin, rechercher les détails, les compositions architecturales.
Les églises (anciennes j’entends) présentent deux styles d’architectures : le Roman (apparu au Moyen Age vers le XIe siècle) et le Gothique (seconde moitié du Moyen Age jusque vers le XVIIe siècle en certains lieux).
Le style gothique se caractérise (rapidement) par ses arcs-boutants (extérieur) et ses voûtes en croisée d’ogives (intérieur-plafond).
Le roman, lui, se caractérise (toujours rapidement) par des contreforts extérieurs à l’édifice et par ses voûtes en berceau. Le non initié dirait que le plafond roman est en arc de cercle.

Les deux styles d’architecture précités ont deux ambitions différentes. Ils ne sont pas à mettre en concurrence. Le roman se soucie de faire tenir la voûte, d’où des murs épais avec de petites ouvertures. Cela a pour conséquence un éclairage moindre mais tout de même propice pour le recueillement. Ah ! cette belle lumière ocre ! Le gothique fait entrer plus largement la lumière naturelle dans l’édifice.Les murs sont moins épais, les vitraux déployés, la voûte haute.

A chacun son goût, dit -on. Les deux styles sont des prodiges d’architecture incontournables. Ici pas de contrefaçon. Tout est à la dure ! Je vous invite donc à être plus attentifs à ce patrimoine qui a traversé les siècles et à vous amuser à repérer les détails, tout le travail effectué sans grue ni bétonnière !

Et voilà ! La qualita !


Église gothique



Église romane

Dernière modification le mardi 03 Décembre 2019 à 22:54:58

367 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à tous,

J'espère que vous allez bien ?

Jeudi prochain sera pour beaucoup soit un jour de grève, soit un jour de galère pour ceux qui doivent se déplacer pour travailler ou pour d'autres obligations . Dans les 2 cas courage à nous .

Cela me donne l'occasion de parler de l'importance du e-commerce dans l'activité économique de notre pays (https://www.blogdumoderateur.com/e-commerce-chiffres-1er-semestre-2019/) car comme vous le savez Genesis One Apple est une e-bijouterie avec sa boutique en ligne pearlspommes.com.

Grâce à une connexion internet toujours plus rapide et répandu dans le monde, le e-commerce a encore de beaux jours devant lui. Sans rentrer dans une analyse du e-commerce, ce n'est pas mon rôle ici , je souhaite surtout aborder l'importance de la photographie pour parvenir à vendre un produit en ligne. " Serait-il possible de faire du e-commerce sans photographie ? " A cette question hypothétique je répondrai je ne crois pas sans pour autant mettre mon bras à couper car peut-être qu'une autre solution technique et technologique aurait été trouvée. Mais le fait est que la photographie existait avant internet et que l'union des 2 a donné naissance entre autres au e-commerce.

A propos, êtes-vous allez voir les onglets de bas de page dont je vous ai parlé la semaine dernière? Si oui, j'espère que cette balade visuelle sur plus de 200 bijoux uniques vous a plu. Si non, je vous invite encore à y aller.

Ceci étant dit, je reviens à la photographie dans le e-commerce. Plus la photo d'un produit est claire, nette, précise bref de qualité et plus le produit en question aura l'occasion de plaire, de convaincre et donc de se vendre. La quantité des photos du même produit sous différents angles est aussi importante. Cela permet de rassurer et donc de conforter le client sur son achat à venir. C'est pourquoi à Genesis One Apple nous proposons pour un bijoux en vente au moins 2 photos d'un bijou lorsqu'il s'agit de la Collection Bijoubisou de la marque FOA (photos sur buste de face et à plat) et au moins 3 photos d'un bijou pour les Collections Audace, Splendeur & Majesté et Somptueuse de la marque GOA (photos de face et dos du bijou sur différents buste et sous différents angles et zoom). Le but étant pour nous comme pour tout e-commerçant de montrer aux visiteurs de sa boutique en ligne que la qualité et la quantité de photos témoignent de la qualité et du sérieux de toute la chaîne de l'entreprise jusqu'à la livraison du produit.

Et si je vous parlais il y quelque temps de la centaine de milliers de photos que j'ai pris pour le compte de Genesis One Apple, considérez un peu les centaines voir les milliers de milliards de photo disponibles sur internet qui est devenu sans conteste la plus grande photothèque au monde. Vous pouvez trouver des photos de tout ce qui existe ou presque. Regardez juste cette statistique juste hallucinante rien que pour Facebook (https://www.planetoscope.com/Internet-/1217-nombre-de-photos-deposees-sur-facebook.html) c'est dingue .

Il y a donc beaucoup plus de photos que d'êtres humains sur Terre et certainement toutes époques confondues.

Vous l'avez compris la photographie pèsent lourd et de plus en plus lourd dans l'histoire de l'humanité.

Histoire dans laquelle Genesis One Apple a l'ambition de laisser une trace indélébile par le travail acharné de Fabienne F. son unique créatrice de bijoux, avec les photos que nous mettons en ligne et le soutien de tous nos collaborateurs et partenaires.

Bientôt 8 ans d'existence pour la bijouterie. Nous comptons sur vous qui me lisez pour faire connaitre à votre entourage cette bijouterie unique qui propose des bijoux tout aussi uniques à celles et ceux qui ont le flair ou plutôt la bonne vision pour voir et apprécier "Le chic et l'élégance des perles par Fabienne F."

C'est tout pour aujourd'hui , je vous souhaite un bon mardi et une bonne semaine.

Rendez-vous mardi prochain pour la suite .

Dernière modification le mardi 03 Décembre 2019 à 10:14:56

381 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à toutes et à tous,

Cette semaine, je vais vous parler de mon instrument de prédilection, la guitare basse.

Tout d'abord, d'où vient cet instrument ?

La basse a été inventée pour que les musiciens utilisant une contrebasse aient un instrument moins encombrant à l'usage et lors des transports. C’est le premier instrument qui a été conçu pour être amplifié, et non acoustique.

La première basse a été créée en 1933 par Paul Tutmark. Elle ressemblait à un violoncelle avec un corps plein. Mais elle n'a pas convaincu son concepteur. Il a ensuite fait un modèle plus proche de la guitare. Pour simplifier son utilisation, il a mis des frettes, ce qui a permis une justesse dans les notes. Cependant, le modèle développé par Tutmarc ne rencontra pas d'engouement particulier et le concept de basse électrique est abandonné jusqu'aux années 1950.



En 1951, Leo Fender sort la première basse électrique commercialisée, la Precision Bass. Le terme « précision » insiste sur la présence de frettes, facilitant la justesse des notes par rapport à la contrebasse. Sa particularité est d'avoir un seul micro centré entre le départ du manche et le chevalet, ce qui donne un son grave, profond et bien rond. La Precision Bass est devenue un modèle « standard » dans la musique moderne. Elle est toujours au catalogue Fender et se décline en plusieurs versions.



L'année suivante Gibson Guitar Corporation (qui se spécialise plutôt dans la guitare électrique) crée la Gibson electric bass puis Höfner en 1956 sort la 500/1 en forme de violon, popularisée par Paul McCartney. En 1959 et 1961, Gibson a créé la EB-0 (diapason court ou short
scale) avec un micro unique et la EB-3 (diapason long ou long scale), équipées de micros du style « humbucker ».



En 1957, Rickenbacker se lance dans la production de basses électriques avec la série des 4000. Ces instruments présentent la particularité d'avoir un manche traversant le corps, produisant ainsi une sonorité distinctive associée à ce fabricant.



Depuis, cet instrument a évolué et de nombreux modèles se partagent le marché. Quelques marques sont présentes aux côtés de Fender et Gibson, comme Danelectro, ESP Guitars , Ibanez, Music Man Instruments, Warwick et Cort. Elles ont toutes leurs particularités aussi bien dans la façon d'être utilisée, que dans le son qu'elles produisent. C'est pour cela qu'un bassiste ne peut pas se contenter d'un seul instrument, selon les morceaux qu'il veut interpréter.

Pour ma part, je possède plusieurs basses, mais je cherche aussi un retour aux sources en prenant une contrebasse électrique. Cela me fera du travail en perspective pour être au point. 



Bonne semaine à toutes et à tous

285 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à tous,

Où étiez-vous les 8 et 12 juillet 1998 ? Vous ne le savez plus ? Eh bien alors, je vais vous dire où je me trouvais : devant ma télé pour assister à une finale de coupe du monde de football, France/Brésil !
Alors, je sais que beaucoup a déjà été dit concernant cet événement sportif qui a définitivement marqué le sport français, mais j’aimerais vous proposer ici de revivre quelques moments avec moi.

Tout d’abord, nous sommes le 8 juillet au Stade de France et la France rencontre la Croatie en demi-finale. Cette dernière a sévèrement puni l’Allemagne 3 à 0 en quart de finale. Le coup d’envoi n’est pas encore donné que je suis déjà inquiet, car la Croatie possède dans ses rangs un redoutable gaucher en la personne de Davor Suker.

Les premières actions « chaudes » sont initiées par les français qui trouvent Zidane à l’entrée de la surface. Mais la frappe du français est captée par le gardien Croate. Nouvelle action, centre et tête de Zidane… mais le portier Croate est toujours là.

Dès la reprise, à la 46ème minute, Thuram n’a pas suivi le reste de sa défense ce qui profite à… Suker, comme je le redoutais. La sanction est immédiate : 1 à 0 pour la Croatie !

Mais quelques secondes à peine, le latéral droit de l’équipe de France ne peut en rester là, il monte à toutes enjambées et récupère un ballon dans les pieds de Boban, le capitaine Croate, le transmet à Djorkaeff qui lui remet dans la course, sans savoir que c’est Thuram, le « joueur aux pieds carrés » : frappe du droit, égalisation et, premier but de Thuram sous le maillot Bleu.

Les français dominent globalement la rencontre et peu après l’heure de jeu, Thuram se sent pousser des ailes, il monte, s’appuie sur Thierry Henry qui lui remet : la frappe enroulée du gauche du Guadeloupéen ne laisse aucune chance au Croate. Je n’en crois pas mes yeux ! Désormais je me dis qu’il ne peut plus rien arriver à cette équipe de guerriers. La suite vous connaissez…



Nous sommes maintenant le 12 juillet et la France fait face au Brésil, 4 fois champion du monde. Avant le coup d’envoi nous apprenons que Ronaldo ne devrait pas jouer car il a fait un malaise quelques heures auparavant… est-ce un signe ? Finalement, visiblement diminué, il est tout de même bien présent.

Nous jouons la 27ème minute et c’est le premier corner pour les Bleus, tiré par Emmanuel Petit : il est bien frappé et Zizou vient "couper" au premier poteau pour placer une tête imparable !
Nouveau corner pour les français avant la mi-temps, de l’autre côté du terrain. C’est Djorkaeff qui s'y colle cette fois mais la sanction est la même… Zidane coupe… au premier poteau : 2 à 0. J’en suis tout ébaubi, je regarde autour de moi, la réaction de ma famille est identique.

Attention à ce magnifique enchaînement de Ronaldo qui frappe à bout portant, mais l’arrêt de Fabien Barthez est tout aussi magnifique.
Passements de jambes de Denilson sur son aile et frappe du gauche : le ballon vient heurter le haut de la transversale… Merci pour les sueurs froides !
Durant le temps additionnel, les français ajouteront un troisième but par « Manu » Petit.

C’EST FAIT ! La France gagne sa première coupe du monde et, face au Brésil de Ronaldo : tout ça me semble irréel ! Je me frotte les yeux… je vais me réveiller et sortir de ce doux rêve !

Petite anecdote : avant que les joueurs ne quittent le vestiaire pour entrer sur la pelouse, le sélectionneur Aimé Jacquet leur avait fait un rappel « les gars, soyez attentifs sur les corners offensifs ; ils ne prennent personne au marquage, il y aura des possibilités. C’est Zizou qui sera à la réception au premier poteau ». Et voilà le travail !

https://b4epics.com/uploads/2019-12-06/10/images-13ed5da3197.jpg

Une fois le match terminé, je me souviens avoir foncé au palais des sports, où était installé un écran géant pour participer à la fête. Je parcoure le kilomètre qui le sépare de la maison en courant. Le pays s’embrase, les supporters grimpent sur les voitures qui envahissent les rues de ma ville, tout comme aux Champs Elysées, et font retentir d’interminables klaxons. Voilà, j’y suis : tout le monde chante et saute dans tous les sens… et 1… et 2… et… 3-0…

Une chose attire mon attention quand je me retourne : un mouvement semble se distinguer dans la foule… l’un de mes frères me rejoint en sautillant… sur ses béquilles avec une jambe dans le plâtre !!!

Chers amis, vraiment, le sport rend dingue ! Mais c’est aussi pour des moments comme ceux-là, que j’aime le sport.

Je vous souhaite un bon week-end et vous dis à vendredi prochain.





Dernière modification le vendredi 06 Décembre 2019 à 11:16:04

383 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à tous,

Ce jour, 09 décembre 2019, est un jour spécial. En effet, la bijouterie Genesis One Apple fête ses 8 ans d’existence. Bonne fête donc à GOA !
Bonne fête aux cogérants !
Gérer une société n’est pas chose facile, comme on le sait.  Au début de la création vous recevez toutes sortes de courriers, avec des taxes à payer : 100€ par-ci, 200€par-là…500..
Tout le monde veut vous laminer. De vrais et de fausses obligations à volonté. Il faut bien faire attention afin de distinguer la voix salutaire de
la voix du serpent, c’est-à-dire de tous ceux qui vous font miroiter qu’en payant telle ou telle taxe tout ira pour le mieux. Genesis One Apple (GOA) n’est pas tombée dans ce piège.
Huit ans plus tard, malgré de réelles difficultés, la bijouterie propose encore des pièces dignes des grands, avec son innovation des maillons
faits main et un travail exceptionnel avec la perle de culture. La créatrice, contrairement à Eve, n’a pas écouté toutes les suggestions du serpent. Au contraire, elle a persévéré dans l’inspiration, elle n’a pas failli et ses clientes s’en réjouissent.

Il faut du courage, du charisme et de la détermination pour résister à toutes ses voix ‘conseils’ qui prétendent que si on fait comme elles
disent c’est mieux. Il faut du courage et de la détermination pour passer de la biologie à la bijouterie ! En ce jour, je souhaite un joyeux anniversaire tout particulièrement à Fabienne F. Bien que n’étant pas femme, je sais avoir un regard émerveillé face à la beauté et la finesse de ces créations uniques. Merci Fabienne F. pour les femmes clientes de GOA et pour celles qui le seront à l’avenir ! Merci aussi pour les hommes dont tu sais te souvenir (voir les colliers hommes).
Tes mains sont un trésor et ton inspiration qui semble illimité l’est davantage encore.

Je dis tout simplement : « N’arrête pas.  Sors la bijouterie joaillerie du cul de sac des colliers de perles blanches où elle s’est réfugiée, frileuse, fébrile. Oui que ton talent accomplisse les miracles qui empêcheront aux femme d’aujourd’hui d’être de parfaits clones en matière de bijoux. Par l’unicité de tes créations, sors-nous de l’ennui du même et du ‘toutes les mêmes’.
 
Bon Vent à GOA !
L’Aumônier

Dernière modification le lundi 09 Décembre 2019 à 12:17:48

1313 appréciations
Hors-ligne
JOYEUX ANNIVERSAIRE ET LONGUE VIE A GOA 

1276 appréciations
Hors-ligne
Joyeux 8ème anniversaire à GENESIS ONE APPLE.

Oui toutes mes félicitations aux co-gerants. Que votre persévérance, exemple pour nous tous, conduise GOA aux sommets ! Joyeux anniversaire à GOA🍰🍾

917 appréciations
Hors-ligne
Un très joyeux anniversaire à GOA


Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Les marraines de FOA.

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 98 autres membres