www.fantaisia-foa.com

www.fantaisia-foa.com


717 appréciations
Hors-ligne
Bonjour,

en bien, je devais vous dire mes progrès en maquillage et surtout pour savoir si en changeant quelque chose, ça le fait tenir plus longtemps.
Et bien oui, déjà j'ai remarqué qu'en mettant la BB cream le maquille a une allure beaucoup plus classe. Ensuite, j'ai laissé tombé un fond de teint liquide et ne mets qu'une sorte de mousse. C'est vraiment génial. Et enfin, j'utilise une base pour les paupière. Le fard posé dessus tient jusqu'au soir. je vous assure. Alors, oui, c'est bien de suivre les conseils données pas les spécialistes.

En ce moment, je suis en train de tester une brosse pour lisser les cheveux; C'est top, top, top. Adieu, espèce de brosse chauffante-tournante, qui emmêle les cheveux et de toute façon le résultat en est vraiment médiocre; Alors, que là, les mèches sont bien lisses et régulières et il suffit à peine d'un quart d'heure pour que la coiffure soit réussie. Je vous la conseille vivement si vous avez des cheveux difficile à coiffer car ils frisent comme les miens

A plus


717 appréciations
Hors-ligne
Heuuuuuuuu, ce n'était pas évident du tout, cette charade de FLEUR,  mais je dis que c'est  " Les marraines de FOA".  En fait c'est la définition de "mon tout" qui m'a aidé car le reste...pfffffffffffffff, vraiment complicated

mon 1èr: près de  = lès  (LES)

mon 2ème: je ne sais pas, aucune idée de l'ortographe  ( MARRAINES)

mon 3ème: 2 ( DE) 
Nc: 40
Np: 50
Nr: 25

donc ((50-40)-(50/25) =8
donc racine cubique de 8 est 2

mon 4ème: Foie ( FOA)

Mon tout : des fans des perles de cultures. Trop compliqué pour expliquer. En fait la "concrétion" ce sont les accumulations d'une matière, par couches successives, à partir d'un noyau, etc, etc; l'histoire de la symétrice ça doit être la symétrie parfaite de la perle AAA. 



Dernière modification le mardi 21 Mai 2019 à 14:21:47

520 appréciations
Hors-ligne
Bravo !!! Explications complètes vendredi.

617 appréciations
Hors-ligne

Bravo Olusia👍🏼😋

424 appréciations
Hors-ligne

A quoi servent les élections européennes ?
 
Qui peut voter lors des élections européennes ?
Tous les citoyens français âgés au minimum de 18 ans, inscrits sur les listes électorales et qui habitent dans la commune où ils
veulent voter. Les ressortissants de la communauté européenne qui ont le droit
de vote dans leurs pays d’origine.
Qui peut se présenter aux élections européennes ?
Chaque citoyen originaire d’un Etat membre de l’Union européenne, âgé de plus de 18 ans, qui vit en France depuis au moins 6 mois,
doit jouir du droit d’éligibilité dans son pays d’origine. Certains métiers
sont incompatibles au fait de se présenter à une élection européenne. Les
élections européennes se déroulent au suffrage universel direct à un tour. Les
candidats sont élus pour une durée de cinq ans selon les règles de la
représentation proportionnelle à scrutin de liste a la plus forte moyenne. Les
partis peuvent alors occuper un nombre de siège proportionnel à leur nombre de
voix s’ils ont obtenu plus de 5% des suffrages.
Combien y a t-il de députés européens ?
Le Brexit a modifié le nombre de siège au parlement européen. Il passe ainsi de 751 à 705. Parmi les 73 sièges du Royaume Uni
libérés, 46 sont disponibles pour un éventuel élargissement de l’union
européenne. Le reste des sièges britanniques est reparti entre les 14 états
membres. A la suite du Brexit, la France dispose désormais de 79 sièges.
Quel est le rôle du député européen ?
Il a un rôle législatif : il adopte les actes juridiques communautaires en procédure législative ordinaire, en procédure
d’approbation ou de consultation avec dans certains cas un droit d’initiative.
Il a des responsabilités au niveau budgétaire : il réalise le budget annuel de l’union européenne avec le conseil de l’Union
européenne.
Il contrôle la désignation du président de lacommission européenne et a même le pouvoir de censurer la commission.

bon vote
Lola

520 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à toutes et à tous !

Tout d'abord un grand bravo aux marraines qui ont réussi à trouver le tout et à décortiquer une bonne partie de la charade. Elle ne se sont pas toutes manifestées sur le blog.

Effectivement, il s'agissait de trouver "Les marraines de FOA", alias (lès-lés-lait-laid)-marennes-2-foie (suivant le choix fait pour trouver le premier).

Pour le premier, "lès" est effectivement, comme l'a repéré Olusia, une préposition signifiant "près de". Désormais inusitée, elle ne se retrouve plus que dans des noms de lieux comme Pérignat-lès-Sarliève, au pied du plateau de Gergovie, ce qui signifie, "Pérignat près de Sarliève".
Craignant que cette première proposition ne soit un peu trop ardue à trouver, je vous avais donné trois autres chemins possibles :
- les lés, associés à des bandes de tissus ou de papier ;
- le lait (nettoyant ou hydratant pour le corps) est bien un cosmétique ; l'origine animale était un clin d'oeil au lait d'ânesse, dont on dit que Cléopâtre aimait prendre des bains...
- quant à laid... opposé de beau... mais c'est un qualificatif que n'utiliseraient pas les marraines de FOA... totalement fanas des créations de Fabienne F., elles diraient : magnifique, surprenant, éblouissant... non... pas beau... bien trop fade comme qualificatif !!!

Pour le deuxième... il va falloir attendre encore un peu...

Pour le troisième, le calcul proposé par Olusia est le bon. Il y a bien 40 jours pour le Carême, 50 entre Pâques et Pentecôte, et 5 jours par semaine où des recettes peuvent être postées sur le blog des marraines : chaque jour du mardi au samedi, autant que les marraines arrivent à suivre... Evidemment, avec des jours à plusieurs marraines, ça fait un peu plus de recettes à tester...
Le carré de 5 est bien 25. Donc ((50-40)-(50/25))=8, dont la racine cubique est 2. J'avoue que j'ai dû un peu chercher pour arriver à vous sortir cette proposition...
Dernière remarque : 5=(50-40)*cos60°, cette histoire de cos60°=0,5 étant un bon moyen pour arriver à couper un gâteau rond en 6 parts égales (un tour complet fait 6*60°) : Couper le gâteau en deux par le milieu, repérer le centre du gâteau, puis la moitié du rayon, prendre à angle droit : vous obtenez le point où la découpe doit arriver à partir du centre ! Imparable !!! Cela aide quand il s'agit de couper des parts de gâteaux pour des enfants capables de répartir le contenu d'une canette de soda en trois portions égales à la goutte près...

Pour le quatrième... C'est bon le foie de veau avec un peu de beurre persillé...  Moins drôle, NASH est l'acronyme anglais de stéato-hépatite non alcoolique. Avec l'augmentation du surpoids à l'échelle mondiale, cette maladie est en pleine expansion et inquiète quelque peu les hépatologues.  J'assume le caractère passablement contradictoire de mes deux propositions. J'avais bien pensé à vous parler de vertu théologale...  Mais ça aurait sans doute été trop facile alors pour les marraines...

Avec "les" - ??? - "2 foie", j'escomptais bien que vous trouviez "les marraines de FOA" avec les indices du tout ! En effet, les créations de Fabienne F. allient les perles et le métal pour le plus grand bonheur des yeux !  Or, les perles sont obtenues par un processus de bio-minéralisation à l'intérieur des huitres perlières. Sur un plan structural, la nacre est formée de micro-cristaux d'aragonite. La douceur satinée et les formes courbes des perles viennent de l'empilement d'un grand nombre de micro-cristaux savamment désorientés les uns par rapport aux autres. Ce qui fait que les faces et arêtes marquées, typiques des cristaux, ainsi que leur transparence pour les cristaux les plus parfaits, disparaissent pour laisser cette rondeur et ce satin qui nous fait toutes rêver...
Evidemment, pour la gamme luxe, Fabienne F. utilise des perles de qualité AAA, qui doivent être aussi sphériques que possibles ? Là-dessus, je compte un peu sur la Présidente pour me corriger... Et O(3) est la symétrie de la sphère.

Bon, il reste cette histoire de "marenne"... Alors qu'il y a une histoire d'huitres, certes perlières, dans le tout... Ca ne vous dit rien ? Et les marennes d'Oléron dont ils nous reparlent chaque année ?... D'accord, ce n'est sans doute plus la saison (encore un mois pas en "r"), et les marennes d'Oléron ne passent guère pour être perlières... Mais nous avions bien un deuxième en lien avec un indice du tout, les huitres via les perles, ayant perdu leur île d'origine, l'île d'Oléron, où vous pouvez les déguster toute l'année.

Dernière modification le vendredi 24 Mai 2019 à 18:02:10

617 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à tous,

J'espère que vous allez bien,
J'aimerais partager avec vous cette journée vécue avec des jeunes de 5ème en paroisse. Nous avions un temps fort dans le cadre de la catéchèse en vue de leur profession de foi dans quelques semaines.
Comment vivre cette journée pour en faire une belle journée, puis une belle fête?
Le premier constat c'est leur peu d'engouement à leur arrivée. Oui c'est vrai, ils se sont levés un samedi matin?!!!
Vous pourriez croire qu'ils ne le font jamais. Non, ils le font pour aller au sport, entraînement, compétition...etc.
Nous nous sommes retrouvés devant plus de 30 jeunes dont la majorité ne manifestaient aucune joie particulière d'être venus pour nourrir leur foi, préparer un temps de joie pour eux et leurs familles.
Heureusement que quelques uns sont moteur et arrivent par leur engagement à mobiliser les autres.
La journée a été riche et nous espérons que la fête sera au top niveau, nous les animatrices.
Je vous souhaite un bon week-end.


Joyeuse fête des mères à notre Présidente Fabienne F,
Joyeuse fête des mères chères marraines,
Joyeuse fête des mères à vos mères et toutes les mères que vous connaissez.
Pour vous toutes des

Joyeuse fête Maman Marie, ma Maman chérie

717 appréciations
Hors-ligne
 
Bonjour à tous,

L’habit ne ferait pas le moine? Et pourtant ! ! En effet, il n’est guère facile de trouver son propre code
vestimentaire. Mais c’est justement cela qui fera la différence et vous donnera
au choix la classe, l’aisance, ou l’air d’un has been !
Chacun de nous a des préférences liées à ses origines, son milieu, ses habitudes, les exigences du métier etc…
Mais il est important de suivre certains codes en fonction de la situation.
 
Voici quelques codes vestimentaires dans lesquels vous pouvez piocher ou qui pourraient vous donner des idées pour
innover, changer, surprendre votre entourage.
 
"CASUAL

Le style casual est l’entre-deux, la petite nuance qui sépare le chic du décontracté dont il est la traduction ! Il est fort probable que vous
l’ayez adopté sans vous en rendre compte.

Il est un style à la fois élégant, et évident, pas du tout tape-à-l’œil, justement dosé, prenant quelques accessoires à la couture, d’autres au sportswear. Il se marie à merveille avec la vie moderne actuelle. Un peu comme le « juste » style, celui dans lequel vous êtes bien et grâce auquel vous passez pour une personne correctement habillée, sans être non plus engoncé dans des vêtements précieux et vaniteux. Ce look convient la journée, au travail, en ballade, mais aussi le soir, dans un after work non conventionnel, du moment qu’il est agrémenté d’un
beau sac, des chaussures qui lui sont adaptées, de quelques bijoux discrets ! Sa déclinaison la plus courante est composée d’un jean bien coupé, d’un chemisier ou d’une veste, de chaussures à talons de taille moyenne, derbies, bottines, bottes, et le tour est joué, l’allure est au rendez-vous !
À l’opposé de l’apparence guindée, des tenues de gala, ou au contraire des petites robes de plage, des joggings ou des pantalons baggy, le
casual est assez citadin. Il est parfaitement adapté à la vie trépidante des villes permettant de se fondre dans la masse quelle que soit l’heure de la journée tout en donnant une certaine classe et assurance à la silhouette.
Féminin ou masculin, le casual permet l’insertion, jouant des nuances unies et classiques, adorant les beiges, les gris, les couleurs chaudes, mais aussi les matières légères, le tergal, le jersey. Il s’accessoirise d’un petit foulard siglé, mais pas trop non plus, d’une ceinture... Le casual aime le pantalon, jean ou autre, la veste, portée sur un chemisier, mais également un beau t-shirt tout simple, blanc ou noir de préférence.  Passe-partout, mais jamais banal, le style casual apporte une certaine assurance à celui ou celle qui le porte ! Indispensable à toute garde-robe, il est le garant d’une qualité pratique. Même si vous ne le  portez pas au quotidien, les pièces qui le composent auront toujours un rôle à jouer à un moment de votre vie professionnelle ou personnelle !
 
GLAMOUR 

Le style Glamour est intemporel. Il traverse les décennies,s’adaptant un peu aux modes saisonnières, mais sa base reste toujours la même.
Il faut dire que ses fondations sont solides.

Être glamour se travaille, mais ne s’invente pas forcément. Emprunté au cinéma hollywoodien, le style glamour a ses figures emblématiques comme Marilyn Monroe, capable de porter des robes moulantes à souhait sans avoir l’air vulgaire, sexy juste ce qu’il faut, et capable de faire fondre la gent masculine d’un clignement d’œil. Le titre s’adresse le plus souvent aux femmes, se vêtir glamour est peu commun chez les hommes, excepté ceux qui se produisent sur certaines scènes.
Le style glamour met en avant tous les attributs de la femme glorifiant sa poitrine, ses hanches et ses jambes. Les robes se conjuguent en
fourreau près du corps, les cheveux ne sont jamais tirés en chignon, mais plutôt sauvagement ordonnée en tignasse irrésistible à la Brigitte Bardot des belles années, le talon est haut, mais classieux et l’eye-liner et le rouge à lèvres rouge vont de pair pour animer l’ensemble. La femme Glamour est le plus souvent plantureuse et se soucie guère de régime même si l’héroïne de Sex and the City Sarah Jessica Parker est l’exception qui confirme la règle. La Glamour évolue dans un univers excessivement féminin,raffiné, vouant un véritable culte à l’allure sexy perchée sur de hauts et fins talons. Les compensés n’étaient Glamour que durant la guerre, oubliez-les. Le Glamour ne sied malheureusement pas à toutes les silhouettes. La suggestion plutôt que l’affichage impudique de ses atouts en est la règle d’or. Le Glamour
est avant tout un style comme un mode de séduction. La femme Glamour est forcément sensuelle et attire le regard en dehors des modes vestimentaires habituels. Dita Von Teese représente le comble du Glamour, lorsqu’elle exhibe ses talents d’effeuilleuse dans des chorégraphies rythmées par une musique des années 30. Une mode d’un temps léger et innocent ou le seul pouvoir de séduction était demandée aux femmes fatales. Réducteur certes, mais esthétiquement parfait.
 
NATUREL 

Le style naturel est explicite, s’attachant surtout à éviter les excentricités, les excessivités vestimentaires, la tendance trop
clinquante, trop flashy, trop pompeuse.

S’habiller de manière naturelle signifie conjuguer des matières claires, des nuances douces, un peu comme l’on désire les assortir, sans prendre vraiment garde à être dans la mode ou pas. Il faut marier un certain art de se vêtir avec le confort, l’aisance, la simplicité. Pour se faire, les adeptes du naturel prônent des fringues « évidentes » telle le jean, le pantalon beige ou bleu marine basique, les ti-shirts aux tons pastel ou blancs, les manteaux moelleux. Dans la tendance naturelle, ce qui prime c’est le vêtement et non pas l’apparence qu’il pourrait apporter, ni le signe qu’il pourrait transmettre. L’individu est mis en avant non pas par ses tenues, mais par ce qu’il dégage et qui ne dépend pas de ses vêtements, même si certaines coupes lui sont plus seyantes que d’autres. Le naturel n’est pas le manque de style, il est le style à l’état pur, sans chichis, ni artifices. Les femmes choisiront des modèles qui leur conviennent en fonction de leur taille, de leur carnation
de peau, de leur chevelure, veillant à ce que leur silhouette soit harmonieuse en toutes circonstances. Elles portent des robes cintrées, des jupes crayons, des chemisiers blancs, des pantalons à pince ou en lin, des ballerines, dans des coloris neutres qui se déclinent du fauve à l’ivoire. Les sacs sont choisis souples, les lunettes pratiques, les bijoux classiques. Les hommes useront de basiques avec quelques pièces peut être un peu plus traditionnelles, pulls en cashmere, polo, veste un peu dégingandée, chaussures en daim, avec ou sans picots. Le beige les habillera infiniment. Le naturel n’est ni exubérant ni trop sérieux. Il passe à peu près partout et on le prend un peu trop souvent pour de la normalité. Mais chaque personne sait y apporter une touche qui fera toute la différence, apportant de la prestance, une présence à nulle autre pareille. Il est garant d’une belle élégance, le naturel est toujours quelque chose d’un peu jalousé par ceux qui en font des tonnes pour se faire remarquer, à grand renfort de tenues improbables et provocantes, de mauvais gout et d’accessoires envahissants."

( Source: http://www.vestimentaire.com/)

Allez activez-vous et trouvez enfin le look parfait qui vous correspond le mieux. Souriez, soyez fiers et imposez votre style !
A la semaine prochaine 
 
 
 

424 appréciations
Hors-ligne

LE CHAT
Le chat domestique (Felis silvetris catus) est un mammifère carnivore qui appartient à la famille des félidés. Il a été domestiqué par l'homme il y plusieurs milliers d'années pour protéger les cultures des souris et autres rongeurs.
Par la suite, le chat domestique est aussi devenu un simple animal de compagnie. C'est même aujourd'hui l'animal de compagnie préféré de l'homme. On en trouve partout dans le monde,
partout où l'homme vit
Le nom scientifique du chat domestique (tiré du latin) est Felis silvestris catus. C'est une sous-espèce du chat sauvage (Felis silvestris),un félin de taille légèrement supérieure qui vit dans les forêts d'Afrique, d'Europe et d'Asie.
Pour savoir si un chat est un chat domestique ou un chat sauvage, il suffit de regarder sa queue. Si elle est
arrondie, c'est un chat domestique, si elle est pointue, c'est un chat sauvage.
Le chat est plus solitaire que le chien lui est plutôt en groupe et solidaire. 
Bien que possédant un caractère indépendant, il aime la compagnie des humains et a ses préférences : il est généralement très affectueux et
avide de caresses, mais si vous sentez qu'il s'agite pendant que vous le
caressez, n'insistez pas, il pourrait vous griffer.
Le chat miaule s'il a mal ou s'il y a un danger, ronronne lorsqu'il est ému, et griffe lorsqu'on l'embête ou bien pour chasser


Lola
 
 

Dernière modification le jeudi 30 Mai 2019 à 23:18:29

520 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à toutes et à tous,

Aujourd'hui, dernier jour du mois de Mai, le mois de Marie (ou devrais-je dire un des mois de Marie), c'est une fête Mariale : la Visitation !

Revenons quelques temps auparavant... le jour de l'Annonciation, traditionnellement fêté le 25 mars. L'ange Gabriel envoyé à la Vierge Marie pour lui annoncer qu'elle serait la mère du Sauveur, ajoute sur la fin de son échange avec Marie : " Et voici que, dans sa vieillesse, Elisabeth, ta parente, a elle aussi conçu un fils. Elle en est à son sixième mois, elle qu'on appelait la femme stérile. Car rien n'est impossible à Dieu." Et c'est le Fiat de Marie : "Voici la servante du Seigneur, que tout m'advienne selon ta parole."

Quelques temps plus tard, l'Evangile n'est pas très précis sur la question ("En ces jours-là"), Marie part pour rendre visite à Elisabeth. C'est la "Visitation". Et par delà la rencontre entre deux futures mères, se produit la rencontre entre leurs deux fils, Jean-Baptiste dans le sein d'Elisabeth, Jésus dans celui de Marie : "Or quand Elisabeth entendit la salutation de Marie, l'enfant tressaillit en elle." Jean-Baptiste a reconnu la présence de Jésus ! Ce qui ressort dans les paroles d'Elisabeth, inspirée par l'Esprit Saint : "Tu es bénie entre toutes les femmes et le fruit de tes entrailles est béni. Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu'à moi ? Car lorsque j'ai entendu ta salutation, l'enfant a tressailli d'allegresse en moi. Heureuse celle qui a cru dans l'accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur !"

Explosion de joie ! Joie des mères ! Joie des fils ! Et la joie de Marie se traduit par ce grand chant de louange, chanté tous les soirs à Vêpres, et qui a inspiré nombre de compositeurs : le Magnificat !

Mon âme exalte le Seigneur,
Exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

Il s'est penché sur son humble servante ;
Désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

Son amour s'étend d'âge en âge
Sur ceux qui le craignent.

Déployant la force de son bras,
Il disperse les superbes.

Il renverse les puissants de leurs trônes,
Il élève les humbles.

Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

Il relève Israël, son serviteur,
Il se souvient de son amour,

De la promesse faite à nos pères,
En faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

Pour ce qui est de s'en mettre plein les oreilles, le choix ne manque pas ! Des versions les plus sobres, monastiques :
https://www.youtube.com/watch?v=Rj4sZy7oZPI
https://www.youtube.com/watch?v=7nJjwY8K6bk
aux plus orchestrées.

Il y a bien évidemment le Magnificat de Jean-Sébastien Bach :
https://www.youtube.com/watch?v=QQAWqqaUTHE
avec le Esurientes implevit bonis que j'aime tout particulièrement.
https://www.youtube.com/watch?v=8Mq7YRrqGFU

Mais aussi, plus ancien, de Monteverdi ou de DuMont (la liste est très loin d'être exhaustive) :
https://www.youtube.com/watch?v=ifraANhS8Vk
ou presque contemporain de Bach, Scarlatti :
https://www.youtube.com/watch?v=bN3AJNNBKK8
Plus romantique, Mendelssohn :
https://www.youtube.com/watch?v=8DDAOWgMCQY
ou plus contemporain, Arvo Pärt :
https://www.youtube.com/watch?v=b4NY3iXMBTc
ou Sir John Tavener :
https://www.youtube.com/watch?v=e9MSNInbEFE

Comme mis plus haut, cette liste est très loin d'être exhaustive, tant le Magnificat a inspiré de compositeurs connus ou moins connus. Alors, à vos enceintes ?

Dernière modification le vendredi 31 Mai 2019 à 21:18:56

717 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à tous,
 
Lors d’un dîner avec des amis, un échange sur les vertus du cumin et de la marjolaine sur un estomac alourdi et fatigué par un repas copieux, s’est engagée. En effet, ma grand-mère m’a toujours dit : « ma fille, aies toujours chez toi un pot de mélange cumin et marjolaine moulues. Cela te servira pour prévenir ou guérir un estomac gonflé ». Depuis, j’ai toujours ma petite réserve dans ma cuisine. Je m’en sers notamment pour assaisonner des plats un peu lourds, à base de chou, haricots, etc…. Avaler une petite cuillère de cette bonne mixture, apaise l’estomac et favorise la digestion en un temps record. Il est bon d’en prendre même si vous n’avez aucun symptôme, mais que
vous pensez que la digestion d’un plat sera difficile…
 


En résumé, le cumin est : antalgique, anti-inflammatoire, antalgique, antispasmodique et antipyrétique. On l’emploie pour soulager les digestions difficiles,
douleurs et spasmes de l’estomac et les douleurs menstruelles, gastrites, inflammations rhumatismales, hépatites et fièvres.
Le cumin est une épice efficace pour prévenir et soulager la plupart des problèmes liés à la digestion, ainsi que réduire les
infections d’origine alimentaire. Sa consommation est recommandée en cas de digestion difficile, flatulences, coliques, diarrhées, constipations, douleurs abdominales et stomacales.
L’épice possède des propriétés carminatives et antispasmodiques, c’est-à-dire qu’elle va permettre de soulager les
ballonnements, les maux d’estomac, et de façon générale les spasmes du tube digestif. Par exemple, les personnes qui digèrent mal le chou ou les légumineuses devraient essayer d’ajouter une cuillère à café de graines de cumin dans l’eau de cuisson, c’est terriblement efficace.
 




La marjolaine
, quant à elle, est connue pour ses propriétés calmantes. Elle aide à combattre des problèmes
digestifs (spasmes intestinaux, crise d'aérophagie, nausées...)
 
Voilà, je vous garantis que ce truc de grand-mère marche bien
Belle journée
 
 

424 appréciations
Hors-ligne

On se souvient tous de nos parents qui voulaient à tout prix que l'on finisse nos carottes… mais depuis que l'on a grandi, c'est simple :
nous aimons ça ! La carotte, cuite ou crue, est indéniablement une de nos
meilleures amies. Découvrez ses bienfaits et vertus.

§ Bonne pour la peau
La carotte est riche en bêta-carotènes. Puissant antioxydant, le bêta-carotène
ralentit le vieillissement et améliore l'état de la peau. De plus,
elle favorise la cicatrisation.
§ ​Contre les maladies
Riche en anti-oxydants, la carotte réduirait le mauvais cholestérol,
protégerait les poumons et le cœur contre les maladies cardiovasculaires et
certains cancers. Riche en vitamines, elle participe également à la production
de globules rouges qui apportent de l'oxygène à toutes les cellules du corps.
§ ​Bonne pour la ligne
Extrêmement riche en vitamines, la carotte est un incontestable allié minceur.
Cuite ou crue, il ne faut compter que 33 kilo calories pour 100g. Vous pouvez
même vous permettre d'accompagner vos carottes d'une noix de beurre !
§ Bonne pour la vue
Et en particulier pour la vision nocturne. Riche en vitamine A, essentielle à
la vision, la carotte peut diminuer les risques de dégénérescence et de
cataracte. Riche également en rhodopsine, elle nous permet de voir dans des
conditions de faible éclairage.
§ Bonne pour le foie
En apportant à l'organisme une dose de sucre naturelle, la carotte régénère le
foie.
§ Bonne pour les os
Grâce à son impressionnant taux de vitamines A allié à son fort taux de
phosphore, la carotte renforce les os et les dents.
§ Pour faire face au soleil
La carotte renforce notre résistance aux ultra-violets. De quoi nous permettre
d'avoir un joli teint et de prolonger notre bronzage !
 
Alors mangeons des carottes
Lola

520 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à toutes et à tous !

Avec la semaine que je viens de passer et encore plus cette fin de semaine , je vous aurais bien fait un post sur la colère... Juste colère... ou colère injuste...  Réaction juste ou pas à une situation injuste ?... Force est de constater que les réponses ne sont pas unanimes parmi les auteurs autorisés...

Alors, aujourd'hui, je vous propose...

UNE CHARADE !!!

Oui, encore une... Et si elle est moins scientifique (quoique... ça dépend...), je n'ai pas mis moins de malice à essayer de vous embrouiller un peu... gentiment...

Donc...

Mon premier est en lien avec un coin où il fait bon lire lors des longues soirées d'hiver sans son petit chat.

On peut parfois trouver un dormeur dans mon deuxième.

A noter que le fruit du mariage entre mon premier et mon deuxième est un mammifère ongulé périssodactyle. Je ne connaissais pas ce dernier adjectif qualificatif avant d'écrire ce post... Sympa, non ?  D'accord, un peu trop long pour pouvoir le caser dans le moindre scrabble... Mais, vous voyez, toujours une occasion d'apprendre un nouveau mot.

Mon troisième est une conjonction de coordination répétée de part et d'autre des Pyrénées.

Mon quatrième est un cube au carré !

Mon cinquième est une injonction très présente dans le Nouveau Testament. J'avoue que je n'ai pas vérifié si c'était la plus présente ou pas... Mais cela résume largement tout l'essentiel du message.

Mon tout n'éclipse pas les joyaux par les belles soirées d'été !

Dernière indication : en matière de découpage du tout, j'ai légèrement exagéré dans le sens inverse par rapport à la première charade.

Alors ???? Challenge généralisé ! A vous les marraines, Présidente, et toute personne égarée sur ce blog !!!

Dernière modification le vendredi 07 Juin 2019 à 21:14:45

617 appréciations
Hors-ligne
aBonjour à tous et à toutes,

ou pluie......

Saint Médard de Noyon

Et voilà le dicton : S'il pleut pour la Saint Médard, il pleut quarante jours plus tard sauf si Saint Barnabé lui coupe l'herbe sous le pied.
Ce samedi 8 juin, c’est la Saint-Médard, le plus célèbre des Saints de pluie : celui-ci pourrait marquer le début d’une longue période de pluies désastreuses pour les récoltes. A moins que Saint-Barnabé n’y remédie…
Je vous laisse chercher le jour de la Saint Barnabé sur votre agenda........

Saint-Médard est l’un des évêques les plus populaires de son époque, il officia à Noyon de 456 à 545. Beaucoup de légendes lui sont attribuées, la plus populaire raconte que lorsqu’il était enfant, il fut protégé de la pluie par un aigle qui déploya ses ailes au-dessus de lui. Saint-Médard est également le patron des personnes emprisonnées, des personnes atteintes d’une maladie mentale, de migraine, de névralgie, mais aussi des agriculteurs et des viticulteurs. Surnommé «Saint-pluvieux», il est généralement invoqué pour, ou contre la pluie.

Les variantes du dicton

Les habitants du Languedoc connaissent une autre version du dicton populaire : «S’il pleut pour Saint-Médard, le beau temps vient tard».

Les Auvergnats, préfèrent quant à eux, «Saint-Médard beau et serein, promet abondance de grains».

On dit aussi que «s’il pleut pour Saint-Médard, l’été sera bâtard (ou 40 jours de temps bousard ; les récoltes diminuent d’un quart ; c’est du beau temps pour les canards ; le tiers des biens est au hasard)».

Et dans votre région, il y a peut-être d'autres variantes!!!

En tout cas mes collègues en parlent car dans 2 semaines, ce sont les premiers départs pour certains.

Je vous souhaite un très bon week-end, qu'il soit pluvieux ou ensoleillé.

Vous pourrez toujours accompagner votre apéritif d'un mini-friand de merguez.

 ou pluie

Dernière modification le samedi 08 Juin 2019 à 16:31:06

717 appréciations
Hors-ligne
Bonjour,

Très souvent, nous nous laissons dépasser par le nombre de tâches à accomplir en un temps très cours. Les délais pour des travaux imprévus dans notre agenda sont courts et nous avons aussi notre travail quotidien. Comment faire pour ne pas péter les plombs ?
 
Il faut apprendre à rester motivé et s’organiser dans son travail.
 
Voici 6 étapes qui peuvent nous y aider :
 
1.   Analysez vos tâches avant de commencer
 

 
2. Commencez et/oulimitez-vous aux tâches les plus importantes 


 
3. Divisez votretâche en “petits pas” 


4. Alternez les tâches à court et long terme 


5. Faites de la technique votre allié 



 
6. Ne vous laissez pas distraire ! 

ASTUCE : 2 petits outils pour la route qui vous permettront de rester concentré coûte que coûte :
 eggtimer : Un compte à rebours en direct qui vous obligera à respecter les délais que vous vous êtes fixés !
– stay focused :La solution pour arrêter de surfer sur Facebook, L’Equipe ou 20 minutes pendant vos heures de boulot ! Cette extension vous en interdit l’accès pendant les heures que vous avez choisies ! Radical mais terriblement efficace :)
 
Courage !!!
 
 
 
 

520 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à toutes et à tous,

Comme pour la première charade, une semaine après vous avoir soumis l'énigme, il est plus que temps de dévoiler la solution...

Donc il s'agissait de trouver : Chevaliers DDM ! Soit che-val-y-et-dédé-aime...

Reprenons les différents éléments :

Mon premier est un coin où il fait bon lire lors des longues soirées d'hiver sans son petit chat..
Ce ne sont pas les marraines qui me contrediront : qu'est-ce qu'il est bon de lire au coin du feu, près de la cheminée...  Minet... minet...  vous n'avez jamais dit ça pour appeler un petit chat ? Donc, une cheminée sans son minet, il reste "che".

On peut parfois trouver un dormeur dans mon deuxième...
Il s'agissait d'une allusion à un poème de Rimbaud, "Le dormeur du val" [1]. Ca ne pouvait pas être un lit : beaucoup trop fréquent qu'il y ait un dormeur dedans...

Donc un "che" et un "val", ça fait un cheval, qui est bien un mammifère ongulé périssodactyle, c'est-à-dire marchant sur le bout des doigts (ongulé) et ayant un nombre impair de doigts (périssodactyle). De ce point, une danseuse étoile se déplaçant sur pointe n'est-elle pas transitoirement aussi un mammifère ongulé périssodactyle ?...

Mon troisième et une conjonction de coordination répétée de part et d'autre des Pyrénées...
Mais où est donc Ornicar ? Cela ne vous rappelle rien ? Donc, "et" est une conjonction de coordination qui se traduit "y" en castillan. Donc en remontant du Sud vers le Nord, cela fait "y-et".

Mon quatrième est un cube au carré...
Initialement, j'avais été plus gentille que ça en écrivant "un cube de jeu", donc un dé ! Et comment élève-t-on au carré ? dé^2=dé*dé soit dédé...

Mon cinquième est une injonction très présente dans le Nouveau Testament...
 Aime !!!
Dans les deux commandements les plus importants... Je n'ai pas compté combien de fois le verbe aimer, dans tous ses états, et le mot amour apparaissent dans le Nouveau Testament. En tout cas, beaucoup !...

Mon tout n'éclipse pas les joyaux par les belles soirées d'été !
Les chevaliers DDM seront heureux de soutenir les marraines de FOA au prochain Dîner des Marraines, qui se déroulera une belle soirée d'été... bientôt... le 29 juin... Et vous pourrez y découvrir les créations de Fabienne F., joyaux qui seront au centre de la soirée et que rien ni personne ne saurait éclipser !!!  Pas même les chevaliers DDM... Alors quand est-ce que vous vous inscrivez (voir sur la page d'accueil du blog ; il vous reste 3 jours pour vous inscrire...)

[1] Le dormeur du val, Arthur Rimbaud

C'est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent ; où le soleil de la montagne fière
Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l'herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant, comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

Dernière modification le vendredi 14 Juin 2019 à 18:39:12

717 appréciations
Hors-ligne
Bonjour,

c'est la semaine de BAC pour les jeunes lycéens. Je leur souhaite beaucoup de courage dans les épreuves à passer et une belle réussite.
Mon fils y est en ce moment, il passe les maths!

Moi, c'était il y a quelques année déjà, en 1992. En Pologne. Au mois de MAI.

Je me rappelle, les révisions générales c'était à partir de janvier. Et c'était super sérieux. Même si la note ne comptait pas pour la note finale il fallait se monter très impliqué. Les fameuses soirées et les week end passée assise par terre dans ma chambre entourée de livres que je ne rangeais jamais, ils restaient là pendant des semaines et des semaines. Evidemment il fallait trouver la réponses de suite à la question qui surgissait d'un coup: "et s'ils me posent la question sur ça, mince, je ne me souviens plus...."Et là, angoisse, alors la course commençais pour trouver dans quel cahier ou bouquin se trouvaient la réponse.

Et puis, il y avait pour moi la question de passer mon bac de français, langue qui n'était pas enseignée dans mon lycée et dont la note m'était indispensable pour pouvoir entamer les études. Et oui, je voulais être prof de français en Pologne.
Et bien, j'ai dû écrire au ministère de l'éducation nationale polonaise pour obtenir leur accord de passer un examen de tout le programme de lycée et ensuite une autre demande pour pouvoir choisir cette langue au bac et pour ça trouver des profs qui voudraient bien m'examiner. 
Il faut dire que ma motivation était telle que j'étais prête à écrire au président de la république de Pologne s'il le fallait. (A l'époque, j'étais dans la classe avec le programme élargie d'anglais; Mais je n'y portais que peu d'attention. A tel point que quand j'étais interrogée, je faisais mes réponses en français; Mes camarades de classe, me soufflaient: "psssst, fais gaffe, tu réponds encore en français, hihihi". Mon prof, très sévère par ailleurs, avait compris que mon choix était fait et qu'il n'y avait rien à faire. Du coup, il était indulgent, je pense qu'il sentait que mon avenir  était déjà tracé.......) Donc, j'étais la seule à passer le bac de français; je me souviens cela s'est passé dans la salle des profs avec des va et vient de différentes personnes; Mais, moi, je crois que j'étais imperturbable. D'ailleurs, dans les autres matière je suis toujoèrs tombée sur des questions que j'avais bien travaillées, ouffff.

Une autre anecdote, c'est qu'en Pologne il fallait être bien habillé pour se rendre à un examen. du coup, tous les bacheliers se faisaient reconnaître dans la rue car tous habillés en noir ou bleu marine et blanc. Je trouve que cela donnait quelque chose de bien sérieux à cet examen de maturité. Les passants nous saluent et nous souhaitaient "bon courage".

Mais tout ça est derrière, ce ne sont que de bons souvenirs....

Là, mon fils doit être à la moitié... j'espère que les problèmes ne sont pas trop difficiles pour lui....


A +

Bonne fin de journée

  





617 appréciations
Hors-ligne

Bonsoir Olusia,
Courage à ton fils et à tous ceux qui ont des examens en ce momentscle!

520 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à toutes et à tous,

Aujourd'hui est une journée un peu spéciale, car je suis coincée le gros de la journée dans une salle, sans trop pouvoir en bouger, et avec des possibilités d'y travailler un peu limitées... Coup de chance, le wi-fi fonctionne ! Donc, pour une fois, je peux poster un peu moins tard...

Comme je l'ai déjà évoquée dans ces pages, au travail a été lancé une expérience d'activité de médiation artistique. Objectif améliorer le bien-être au travail en développant la créativité artistique. Il y avait eu une première expérience, puis trois séances programmées entre avril et juin, pour continuer à tester l'activité. Et la troisième était hier.

Comme les deux fois précédentes, les consignes avant de venir avaient de quoi intriguer : apporter une blouse (ça, ça va, c'est la troisième fois qu'il fallait l'apporter), un seau et un vieux chiffon ???

Quand nous sommes arrivés, la salle était préparée comme d'habitude : tables protégées par de grandes bâches blanches, espace de travail installé pour chaque personne. Au fond, une table avec des blocs d'argile de taille et formes différentes. Et là ça a été clair : séance patouille ! pardon... modelage. Sauf que ce que nous n'avions pas prévu, c'est que ce serait en aveugle !!!

Donc après avoir chacun choisi son bloc de terre, avoir pris le temps de l'éprouver (poids, sensation au toucher, température, odeur...), nous avons été invité à le poser sur le plan de travail, à nous asseoir, puis fermer les yeux, et à commencer à nous mettre à l'écoute de notre corps. L'étape suivante a été de commencer à sentir la présence du bloc de terre face à nous, avant de commencer à le toucher. Il était posé sur une petite planchette qui permettait de le faire tourner assez facilement. Puis commencer les mouvements, avec d'abord un mouvement doux, le mouvement qui nous venait d'après les sensations du toucher, toujours en aveugle. Il n'y a eu que deux sortes de consigne :
- chasser toute idée figurative ; l'objectif n'était pas de créer quelque chose, mais de vivre une expérience par le toucher, avec la consistance de la terre et sa résistance ;
- des consignes sur l'intensité du mouvement.
Nous avons commencé par des mouvements doux, puis nous avons été invités à les intensifier, jusqu'à mettre un engagement de tout le corps, suivant comment cela nous venait. Toujours en aveugle...

Peu à peu, la terre a séché, et elle changeait au toucher et dans sa résistance : plus dure et plus friable. Donc nous avons été invités, si nous le souhaitions, à la rehumidifier. Il y avait bien une coupelle remplie d'eau sur la table... Mais... comment dire...  sans rien y voir...  Heureusement l'intervenante est venue à notre secours. Et là encore, modification des sensations au toucher : le doigt qui glisse plus facilement sur la terre, la terre qui colle plus à la paume de la main... Et la fraicheur de la terre humide, ce qui n'est pas mal venu en cette saison...

A la fin de la séance, nous avons pu nous préparer à ouvrir les yeux et découvrir ce que nous avions produit, toujours avec bienveillance. Comme aux trois premières séances, autant de résultats radicalement différents qu'il y avait de personnes à l'atelier ! Il y avait des blocs partiellement travaillés, où ce qui était venu était de se concentrer sur une partie du bloc, et des blocs totalement modifiés. Des blocs devenus tout en rondeur. En particulier un qui aurait pu rappeler un gros coquillage ou une amphore sans son anse un peu tordue, très rond, très lisse, tout en douceur, presque maternel. Et des blocs littéralement torturés. En réaction amusée de l'un de nous : "On sent qu'il y a du vécu..." et pas que du petit vécu...

Une fois de plus, en termes d'objectif bien-être, en plein dans le 1000 !  Et depuis hier, je suis plus attentive à ce que je touche, à la sensation de l'objet sous le doigt, jusque pour ce clavier d'ordinateur.

Il nous faudrait être un chouilla plus nombreux pour pouvoir bien pérenniser l'atelier. Alors, nous espérons avoir quelques nouvelles recrues pour reprendre en septembre-octobre. En tout cas, c'est le souhait de tous ceux qui étaient présents.

Et le seau et le chiffon dans tout ça ?

Ben, c'était pour pouvoir rapporter l'objet que nous aurions fait, et le protéger dans les transports... Sauf que, une partie d'entre nous sont venus avec de très gros seaux... sans anse... pas transportables... D'autres sont venus avec un saut plus standard, mais ont donné une forme à l'objet qui ne permet pas de le mettre dans le seau... en tout cas pas avant que cela ait complètement séché... Quelques uns ont pu quand même rapatrier leur création. Le mien ? Il sèche tranquillement sur mon bureau, et la canicule annoncée pour la semaine prochaine devrait accélérer le processus de chauffage. Et j'ai trouvé un carton de rames de papier vide qui sera parfait pour rapatrier la chose.

Dernière modification le vendredi 21 Juin 2019 à 14:04:02

717 appréciations
Hors-ligne
Bonjour,

j'ai découvert il y a quelques jours un film, que vous avez sans doute regardé, "A star is born" avec Lady Gaga. 
J'ai beaucoup aimé le film mais c'est surtout les chansons.
Depuis, je chantonne tout le temps la chanson phare, que je partage simplement avec vous:

https://www.youtube.com/watch?v=bo_efYhYU2A

Belle journée




424 appréciations
Hors-ligne

La première neuvaine de l’histoire de l’Église est celle que Marie et les apôtres ont faite entre l’Ascension et la Pentecôte, sur une période de neuf jours. En quittant les apôtres, Jésus leur demande de rester dans la salle
haute et de prier en attendant l’envoi de l’Esprit saint. La tradition de la neuvaine vient de là. Ils ont fait une retraite de neuf jours pour se préparer à vivre
l’événement de la Pentecôte.
Une neuvaine est dans l'Église catholique une dévotion privée ou publique de neuf jours, destinée à obtenir des grâces déterminées.
Dans le temps liturgique de l’Église, il y a deux grands temps de préparation à des fêtes, l’Avent pour Noël et le carême pour Pâques.
La neuvaine permet de se préparer à d’autres fêtes.
On peut distinguer quatre sortes de neuvaines : les neuvaines de deuil, de préparation, de prière et les neuvaines indulgenciées, bien qu'une
telle distinction ne soit pas exclusive.
Une neuvaine est une prière offerte à une intention particulière, répétée neuf jours de suite. Prière en laquelle nous demandons l'intercession
d'un Saint, de la Bienheureuse Vierge Marie, ou adressée directement à Dieu,
qui répond aux appels du Christ Jésus : "Demandez, et l'on vous donnera... frappez, et l'on vous ouvrira..." (Mat. 7,7 - Luc 11,9) ; "Tout ce que vous demanderez avec foi parla prière, vous le recevrez" (Mat. 21,22) ; "Toutce que vous demanderez en mon nom, je le ferai" (Jean 14,13) ; "Ce que vous demanderez au Père, il vous le donnera en mon nom" (Jean 16,23). Les témoignages abondent en toute l'histoire de l'Eglise, qui montrent que Dieu se laisse toucher par cette forme de prière.
Lola 

520 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à toutes et à tous,

Vous ne pouvez l'avoir raté, la métropole cuit à l'étouffée depuis mardi... A voir la tête des collègues, l'après-midi, certains sont à point... Vous savez, le coup du homard (ou de la langouste si cela vous parle plus) qui a été plongé dans l'eau bouillante... Venant dans un état second (les collègues, pas la langouste...) vers la source d'eau froide...

Alors, ce soir, voilà quelques brèves de cette semaine...

J-1 (mardi) : Voilà un sujet tout trouvé pour le post... Qui aurait dit qu'une petite chienne [1] viendrait mettre une telle pagaille... et alimenterait autant les journaux jour après jour... Au point de finir dans ces pages...

J1 (mercredi, premier jour de cuisson) : Ma consigne préférée dans les consignes pour se préserver des effets nocifs de la canicule : "Evitez les efforts intenses en pleine chaleur." OK. Et comment je fais quand il je dois changer de lieu de travail en plein milieu de journée, forcément sur un trajet où prendre les transports en commun, le bus en l'occurrence, implique de faire 50% du trajet à pied, soit 7-8km à pied dans la journée au total, lestée de 10kg ????? Le plus drôle ? Les messages diffusés dans les bus :
- "Un forfait anti-pollution est à la vente dans les stations de métro, de RER et de tramway." Trop cool pour ceux qui n'ont que le bus comme moyen de transport... [2]
- "Rafraichissez-vous régulièrement"... dans un bus à l'intérieur duquel la température a très largement dépassé les 35°C...

J2 (de cuisson) : Quand il fait 30°C dehors, l'après-midi, la température atteint très facilement les 35°C sur pas mal de nos postes de travail (simples bureaux, mais dans un bâtiment pas du tout isolé exposé plein sud). Alors à 35°C dehors, je ne vous dis pas... Moi, j'ai un petit avantage : travaillant essentiellement sur portable, j'ai une échappatoire, traverser le couloir et me réfugier dans la salle commune côté nord, tant qu'elle n'est pas squattée pour des réunions. Hier, j'ai fait quelques émules : au fur et à mesure que l'après-midi avançait, j'ai vu des stagiaires en détresse, devant avancer leurs rapports de stage venir me demander s'il pouvaient me rejoindre. Et voilà une brochette de réfugiés climatiques alignés en rang d'oignon au plus près des fenêtre ouvertes par lesquelles entraient l'air "frais". Avec les relevés de température à l'ombre, hier, c'est vous dire combien il faisait dans le bâtiment pour que nous trouvions réellement l'air extérieur frais...

J3 : Que ce soit pour le pique-nique de l'équipe hier (vous vous rappelez ? le challenge CMTR dans les recettes de marraines ?) ou pour le pique-nique du comité d'entreprise aujourd'hui, tous les barbecues ont été annulés ! Sinon, c'était le coup de chaleur assuré... Nos responsables Hygiène et Sécurité se demandaient vraiment comment assurer la sécurité du personnel... Seul notre breton national a tenu, tant bien que mal (version langouste ?), son stand de Crèpes Made in Txxx Régional (CMTR pour le pique-nique d'équipe). Il s'était approvisionné avant les annonces de canicule... Pour le reste : buffets froids ! Le comité d'entreprise a en plus installé des barnums, un système de brumisation... Même comme ça, c'était difficilement tenable... Heureusement, cet après-midi, j'avais réunion dans la salle du nord (raté pour les réfugiés...). Bien évidemment, nous avons veillé à ne pas faire "réunion confidentielle", porte fermée, pour laisser aux collègues un peu de circulation d'air "frais", et, surtout, l'accès à la source d'eau fraiche !

Alors, c'est décidé : cet été ? Je pars au Groenland !!!!!

[1] Canicule vient de Canicula, petite chienne en latin. En effet, cette étoile (Canicula), désormais appelée Sirius, qui est l'étoile la plus lumineuse de la constellation du Grand Chien, se lève et se couche en même temps que le soleil entre le 24 juillet et le 24 août. Ce qui a amené les Romains à l'associer aux pics de grande chaleur. Comme l'écrit Pline l'Ancien : "Quant à la Canicule, qui ignore que, se levant, elle allume l'ardeur du soleil ?". Evidemment, maintenant, avec les développements de la météorologie, nous ne voyons plus les choses exactement pareil...

[2] Il est intéressant de voir les cartes de pourcentage de véhicules interdits de rouler en Ile de France : la corrélation avec les zones défavorisées est flagrante. De même, les personnes ayant le moins de moyens sont souvent relégués à distance des métros, RER et tram, puisque la proximité de ces modes de transport fait souvent monter le coût du logement. Donc le fait que le forfait anti-pollution ne soit pas en vente également dans le bus avait un goût de double peine, étant moins accessible, statistiquement, à plus de personnes pouvant avoir une vieille voiture (ou pas si vieille que ça si diesel) et surtout moins d'offres de transport en commun.
Je suis consciente des enjeux écologiques, du fait que la voiture en ville pose un certain nombre de problèmes, et qu'il y a de véritables enjeux autour de santé liés à la pollution. Je note juste que des personnes pouvant s'offrir un gros 4x4 à essence neuf (crit'air 1) habitant une partie d'agglomération riche en transports en communs peuvent continuer à rouler en centre ville là où il y a tous ces transports, quand des personnes ayant une vieille petite cylindrée essence (crit'air 3) devant faire des transports périphériques (type banlieue-banlieue, un cauchemar en transports en commun pour encore plusieurs années) ne peuvent plus la prendre. Avec les différents scandales autour du caractère soit-disant propre des moteurs, je me demande vraiment ce qui pollue le plus entre une grosse cylindrée neuve et une petite cylindrée plus ancienne ? Et je m'interroge sur l'injustice sociale du traitement de la crise de cette canicule avec ses corollaires en termes de pollution...

Dernière modification le samedi 29 Juin 2019 à 01:39:41

617 appréciations
Hors-ligne

A vous tous bonjour,

Je vais vous raconter une anecdote.
J'aime beaucoup les boucles d'oreilles et encore mille fois plus quand elles sont fabriquées par la Créatrice Fabienne F.
Il m'est arrivée cette semaine d'être en retard au bureau.  Je sens que vous vous posez déjà la question : mais pourquoi?
J'avais oublié d'habiller mes oreilles de boucles d'oreilles ce matin-là!!! et me voilà faisant demi-tour et remontant par les escaliers (je précise car il faut maintenir la forme) les 2 étages pour aller choisir les boucles d'oreilles assorties à ma tenue.
et là j'ai raté plusieurs bus.
Alors si j'ai un conseil à vous donner Mesdames, dès que vous avez choisi votre tenue, choisissez votre beau bijou GOA et n'oubliez pas de le mettre.
Cela vous évitera d'être retardées pour votre journée de travail!!!!
Si vous avez des anecdotes de ce genre, partagez-les avec nous.
Bon week-end.

Protégez-vous bien des grosses chaleurs et prenez soin de vos voisins âgés.

717 appréciations
Hors-ligne
Bonsoir à tous👋😀 

Vous aimez sans doutes les plantes d intérieur. 

Moi, je raffole des orchidées. Je les préfère blanches avec l intérieur un peu verdâtre. Je les trouve magnifiques. 

De temps en temps, j en achète et il m arrive assez régulièrement de ravoir des fleurs après un moment de ce que j appelle 'repos et quarantaine'. 

En fait, une fois que les fleurs sont fanées et que les tiges ont séchées, je les coupe et direction rebord de la fenêtre dans la chambre d amis. 

Je me suis rendu compte que c est justement à cet endroit que mes orchidées se régénèrent. 
Je pense que c est à cause de l exposition et de la température assez basse dans cette pièce. 

Je les laisse donc à cet endroit et quand j y pense, (c est à dire j ai tendance à oublier), je verse un verre d eau dans le cache pot. 

Au bout de quelques semaines l orchidée commence à sortir une ou deux tiges et ensuite des boutons à fleurs. 

Quand les boutons commencent à s ouvrir j ai une grande joie à les descendre dans le salon et la salle à manger pour en profiter pendant plusieurs mois en arrosant de la même façon, celle citée plus haut. 

Je sais qu il y a des règles assez strictes pour ravoir des fleurs mais je crois que j ai trouvé ma méthode qui est très efficace de surcroît. 

Voilà, si vous n arrivez pas à obtenir de fleurs à nouveau, je vous invite à essayer ce que je viens de décrire. Peut-être que cela marchera chez vous 😊

Je souligne néanmoins que les orchidées sont exigeentes quant à l endroit où se renouveler 😀

Mais vous avez peut-être une autre méthode qui marche bien, alors n hésitez pas à partager votre expérience. 

Bonne soirée 😀😀

Dernière modification le mardi 02 Juillet 2019 à 20:57:32

520 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à toutes et à tous,

La période est à une sorte de perle que vous ne retrouverez assurément pas dans les magnifiques créations de Fabienne F. ... A vrai dire, il s'agit de perles que nous préfèrerions tous ne jamais voir...  En voilà quelques exemples, tirées du cru Bac2019...

"Invasion du Koweit par Saddam Hussein (guerre de Corée en 1991)"

"Après la seconde Guerre mondiale, dans les années 20, un nouveau média apparaît : internet."

"Les chrétiens, on les retrouve au Liban, ils sont appelés "macronistes", mais également dans d'autres pays, "les cops", les chrétiens orientaux."

"L'affaire Dreyfus a eu lieu en 1578"

"La radio est devenu la presse écrite à l'oral"

"Le ciel est sur notre tête car en réalité le ciel est juste au-dessus, c'est la partie de notre corps qui en est le plus proche"

"Le renoncement est un acte de bonheur individuel. Personnellement, quand j'ai pris la décision d'arrêter mes révisions pour le bac, j'ai ressenti un immense bonheur intérieur. Et cela malgré la peur de me retrouver tout seul dans la salle d'examen !"

"Le dictateur du Japon du Sud a rencontré le Président Trump. Ce qui montre bien la volonté de la région à se mettre sous le parapluie des Etats-Unis."

"La vérité est surtout une histoire de point de vue. Les politiques par exemple, nous racontent un jour ceci, un jour cela, et dans les deux cas ils nous font croire que c'est la vérité."

Bon, je vous arrête tout de suite, ce post n'est pas le fruit de la publication des résultats du bac... mais d'une journée quelque peu éprouvante... Il y a bien un délit de "mise en danger de la vie d'autrui". Aujourd'hui, avec les collègues nous songions plutôt à "mise en danger du moral d'autrui"...

Car il y a les moments rigolos :
- Calculez la distance entre la cornée et la rétine de l'oeil humain.
- Madame ! madame ! ça fait 27cm ?...

Mais, quand dans l'étude du mouvement d'un pendule, à la dernière question où nous demandions de décrire le mouvement (les étudiants pouvaient parler de mouvement circulaire, d'oscillations...), j'ai lu : "Le mouvement est nulle." , j'ai dû prendre sur moi pour ne pas ajouter sur la copie, "et la copie aussi !!!!!!"

617 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à toutes et à tous.

J'espère que vous allez bien et surtout que vous avez eu moins chaud cette semaine.

Je vais vous parler d'une méthode de soins que ma podologue m'a proposée en cette fin de semaine pour des tendinites aux pieds. Je ne savais pas que cela existait et c'est en attendant un traitement plus profond et durable.

LE K-TAPING

Ce traitement de physiothérapie est proposé pour soulager la gêne fonctionnelle et la douleur dans les atteintes musculo-squelettiques.

Qu’est-ce qu’un tape ?
Les tapes sont des bandes adhésives de tissus, appliqués directement sur la peau, qui apportent un soulagement immédiat des douleurs ressenties.

D’où viennent-ils?

C’est au Japon, au milieu des années 70, que ces bandes ont été expérimentées par le docteur Kenzo Kase, docteur en chiropractie.  Son objectif était de prolonger les effets bénéfiques obtenus avec ses soins et de soulager durablement les douleurs musculaires, ligamentaires ou osseuses, de manière naturelle. Par l’intermédiaire d’un tissu s’apparentant à la peau humaine, le docteur Kase pensait rétablir une tension physiologique au sein des structures anatomiques douloureuses. Après 2 ans de recherche, il a obtenu une composition probante de ce tissu et l’a validée.
Ces recherches ont démontré que cette bande appliquée sur l’épiderme avec une tension et une direction bien précise, entraîne les différentes structures anatomiques et crée une réaction en chaîne aboutissant à une libération immédiate de la tension douloureuse.
Les lutteurs de sumo ont été les premiers à bénéficier de cette méthode, leur sport intense provoquant de nombreuses douleurs au niveau des tendons, épaules, chevilles, et genoux.
Ce n’est que dans les années2000, que ce traitement alternatif s’est développé aux Etats-Unis et en occident, essentiellement pour les sportifs de haut niveau. Aujourd’hui, nous ne pouvons plus passer à coté d’une rencontre sportive sans voir ces bandes colorées sur nos athlètes et sur d'autres personnes qui en ont besoin.

A qui s’adresse le taping ?
Tout sportif qui sollicite fortement son organisme peut avoir besoin ponctuellement de tapes pour poursuivre son entraînement. Aujourd’hui les tapes* sont fréquemment utilisés car ils permettent d’avoir des résultats immédiats et efficaces.

Cependant les tapes ne sont pas réservés à l’usage des coureurs ou autres sportifs. Ils s’adressent à tout lemonde, de l’enfant à la personne âgée, à qui ils apportent également un soulagement.

* Important : 
Le tissu du tape est composé de coton et d’élastane et pour la partie adhésive, de colle hypoallergisante appliquée en sillon pour optimiser l’adhérence de la bande. Le tape est de nature hydrophobe ce qui lui permet de supporter la transpiration et les douches.
 
Aponévrosite plantaireIl faut déterminer s’il s’agit une douleur de l’abducteur de l’hallux ou d’une aponévrosite d’insertion plantaire.
L’abducteur de l’hallux étant plus en médial, le tape sera appliqué le long du trajet du muscle en partant du gros orteil jusqu’au talon.
Pour améliorer le soulagement, un tape jungle est ajouté pour réduire provisoirement l’hallux valgus associé à la douleur.

Lorsque l’inflammation est d’origine plantaire, le tape sera posé sous l’aponévrose médiane du talon à la palette métatarsienne, deux bandes supplémentaires peuvent être associées pour stabiliser la talocrurale (cheville) et la palette métatarsienne.

 Voilà je vous ai tout dit. Il reste maintenant à faire le nécessaire pour qu'un traitement durable supprime cette inflammation qui est douloureuse et me permette de retrouver une mobilité sans douleurs.

Nous sollicitons beaucoup nos pieds et là depuis quelque temps j'en ai une plus grande conscience.

Bon week-end et reprenez soin de vous et de vos proches.

A bientôt.

717 appréciations
Hors-ligne
Bonsoir,
Aujourd'hui, je vous invite à vous poser un peu pour écouter cette belle symphonie de Schubert que j aime tout particulièrement. 

Je l écoute et me dis que demain c est un autre jour 😀

https://youtu.be/_eKVasIxuos

A bientôt 👋

520 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à toutes et à tous,

En cette fin d'année, les correcteurs de copies en toute sorte en finissent enfin avec leur pensum... Car autant corriger une bonne copies peut être gratifiant ("Ah... Il (elle) a bien compris..."), corriger une copie insuffisante mais présentant quelques bons éléments peut être motivant ("Presque..."), autant enchaîner des heures à lire des inepties est clairement éprouvant. Des fois, à se demander si les mots ont encore un sens... Tout cela m'a rappelé une chanson de Boby Lapointe qui dit bien quelque chose des ces copies calamiteuses. Je vous en livre les paroles ainsi qu'un lien permettant de l'écouter :

https://www.youtube.com/watch?v=aSCaehM_Vt0

What time is it ? Quelle heure est-il ?
Deux heur's moins deux : Two to two
Quelle heure est-il ? What time is it ?
Deux heures deux : Two two
De deux moins deux à deux heur's deux voyons
ce qui se pass'
Consacrons-y notre class'

From two to two to two two. De deux heur's
moins deux à deux heur's deux
Daddy on his bike is riding to town
Papa à vélo-o se rend à la ville

From two to two to two two. De deux heur's
moins deux à deux heur's deux
My sister is swimming across the pool
Ma sœur, en nageant traverse la piscine.

From two to two to two two. De deux heur's
moins deux à deux heur's deux
Grannie is in bed eating her pudding
Grand-mère est au li-it, mangeant son pudding

From two to two to two two. De deux heur's
moins deux à deux heur's deux
Dreaming uncle John is petting the dog
Rêveur, oncle Joh-hon, caresse le chien.

Et maintenant vous possédez tout un
voca-bu-lai-air'
Vous pouvez grâce à tous ces mots tenir
"conversation"
Vous mélanger formant des phrases de mille
manié-èr'
Mille "signi-fi-qua-tion"

From two to two to two two. De deux heur's
moins deux à deux heur's deux
The dog is swimming, he's swimming to town
le chien nage, nage jusqu'à la ville

From two to two to two two. De deux heur's
moins deux à deux heur's deux
Grannie on her bike rides across the pool
Grand-mère à vélo traverse la piscine

From two to two to two two. De deux heur's
moins deux à deux heur's deux
My sister's in bed, she eats uncle John
Ma sœur est au lit, ell' mange Oncle John

From two to two to two two. De deux heur's
moins deux à deux heur's deux
Daddy is dreaming he pets his pudding
Papa en rêvant caresse son pudding.

Boby Lapointe

617 appréciations
Hors-ligne
à vous toutes et tous.

Je me suis demandée cette semaine comment un évènement festif pouvait devenir une épreuve pour beaucoup de personnes.
Nous avons vécu cette semaine dans les transports en Ile de France une soirée noire.
Plus aucun bus desservant ma ville de Vitry-sur-Seine et ses environs ne roulaient. Tous ont été retenus ou rappelés aux différents dépôts et tout cela à cause de quoi : UN MATCH DE FOOTBALL!!!!
Des usagers sortant de leur travail, des hôpitaux, de rendez-vous ont dû marcher plus de 2 heures pour rentrer chez eux et ce fut mon cas.
Vous souvenez-vous de mon post de la semaine dernière, alors imaginez un peu la difficulté que j'ai pu éprouver à me déplacer aisément. Plus de bus, plus de taxis, etc.... et nous voilà tous sur les trottoirs marchant pour rejoindre nos domiciles.
Ce soir, il y a un nouveau match mais je serai chez moi, pas de sortie en dehors de mon espace de confort de marche.
Que deviendront les usagers de ce soir. Vont-ils encore être dans la galère? Résultat plus tard pour le match et pour leur devenir

Je vous souhaite un bon week-end.
Prenez soin de vous et de ceux que vous aimez.

717 appréciations
Hors-ligne
😊Bonsoir, en rentrant du travail je me suis dit, ' tiens,, je ferais bien des galettes de pommes de terre'.

Comme j allais rentrer tard, j ai demandé à mon mari de préparer, c est à dire râper les pommes de terre et une courgette (j en mets pour adoucir).

Quand je suis arrivée, je vois l' aspect de la préparation qui n a rien à voir avec ce que j avais l habitude de faire ou de voir faire.

Pour moi, tout était fichu...

Mais j ai  quand même fini l assainissement et me suis mise à les faire cuire dans une poêle.

Je goûte le  premier. Oui, j avais raison, ce n est pas ce que je voulais et dont j avais envie, mais.... C était très bon😀😀👍 

Les mêmes ingrédients, le même assaisonnement mais une autre façon de préparer les légumes et cela a donné un nouveau plat, différent et bon de surcroît. 

Finalement, comme quoi, parfois il faut accepter autre chose, de se tromper et d assumer. Il y a parfois des (bonnes) surprises😀.

Bonne soirée 👋👋



Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 88 autres membres